Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Après avoir lu mon billet « Je suis un fou, moi… », Ernest m’a adressé le poème ci-après. Un poème qui illustre parfaitement, idéalement ce que fut ma première journée d’immunothérapie. Je suis très touché et le remercie énormément. Allez voir son blog. Ses écrits sont brillants, débridés, truculents, drôles, ses personnages sont haut en couleur, façon Frédéric Dard ou Dubout.

https://lemondeselonernestsalgrenn.wordpress.com

Ne jamais battre de l’aile
attendre peut le ciel
Compter toutes les gouttes
pour enlever les doutes
Avoir un peu de veine
mais surtout pas de peine
au bout d’son cathéter
mon emplumé est fier
badigeonné d’bétadine !
Si la vie t’égratigne
Cherche alors son mystère
Mon emplumé si fier…
Mon emplumé si fier…

Merci cher Ernest!


Prenez cinq minutes pour lire l’une de ses récentes pages : https://lemondeselonernestsalgrenn.wordpress.com/2021/03/16/rose-des-sables-feuilleton/


6 réflexions sur “De la part d’Ernest Salgrenn

  1. Frédéric Dard illustré par Dubout, comme dans l’histoire de France vu par S.A.
    Bonne journée, Régis.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      C’est le premier livre d’histoire qui m’a intéressé.
      Bon ouiquande Jean-Louis,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  2. Photonanie dit :

    Dard et Dubout, belle association de noms 😉
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Belle journée et bon week-end Photonanie.
      😘

      J'aime

  3. SALGRENN dit :

    Gêné. Touché. Un partout, les compteurs à zéro ! Profite de ce match nul, mon ami, car je n’ai pas dit mon dernier mot ! Ernest.

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Le combat sera terrible. Affute ta gentillesse, la mienne est finement aiguisée.
      Belle journée Ernest,
      Régis

      Aimé par 2 personnes

Les commentaires sont fermés.

Hassentidoque.wordpress.com

Has sentido que...

The daily addict

The daily life of an addict in recovery

Le bon côté des choses bis

Chaque jour , il faut danser, fût-ce seulement par la pensée NAHMAN DE BRASLAV

%d blogueurs aiment cette page :