Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Lpv : Et dis donc l’Emplumé, et ces dédicaces, tu as avancé ?

L’E : C’est bon, tout est envoyé, sauf deux, l’un parce que je n’ai pas l’adresse et l’autre car c’est une remise en main propre.

Lpv : Et tu as les mains sales ?

L’E : Pfff !

Lpv : Dis donc, cela fait un moment que tu ne nous parles plus de Liberté !

L’E : Elle est sur sa béquille centrale au garage. Il faut se sentir bien pour monter dessus. Je devrais pouvoir faire un petit tour aujourd’hui, histoire de me chauffer car demain, c’est jour de balade avec l’ami François.

Lpv : Elle est en forme ?

L’E : Ecoute, ça va pas mal, et toi ?

Lpv : Crétin. Tu as lu la documentation pour l’entretien ?

L’E : Oui. Je m’interrogeai sur le nettoyage de la chaine de distribution et son graissage. A faire idéalement tous les 500 kilomètres.

Lpv : Il est content l’intello de devoir mettre les mains dans le cambouis !

L’E : Va te faire, d’abord tu n’existes même pas ! Et puis, on trouve tous les tutos qui vont bien sur internet et cela semble abordable même pour un mec avec deux mains gauches comme moi.

Lpv : et alors, du coup ?

L’E : Finalement, je n’ai pas énormément roulé depuis la révision générale, entre la découverte de la Lituanie le lendemain du jour où j’ai récupéré Liberté après la révision (se référer à l’article L’Emplumé a pioché la loose pour en savoir plus) et l’immobilisation forcé qui s’ensuivit, la longue période de panne (cf. L’Emplumé se déguise en poissard), la météo et mon état, si j’ai fait 500 bornes depuis la révision, c’est le bout du monde.

Lpv : et donc ?

L’E : Basta, je verrai demain…

Dans l’ordre d’apparition des personnages, Lpv joue le rôle de La petite voix, et l’E celui de l’Emplumé. Mais ça, vous le saviez.

Liberté piaffe d’impatience sur sa béquille…

Nous avons échangé avec François. Il est convenu de se retrouver à Magny en fin de matinée pour casser la croute ensemble. Ensuite nous pourrions faire une boucle Gisors, Gournay en Bray, Beauvais, Chaumont en Vexin et retour a Magny. Tout cela est susceptible de bouger, car nous visons les petites routes. Ce sont des départementales sauf entre Gournay et Beauvais où c’est une nationale. Nous devrons donc éviter cette partie en route nationale pour prendre des routes plus petites.

Belle journée en perspective. Le temps devrait nous être favorable. Si les petits cochons ne nous mangent pas, nous pourrons faire des photos, et si vous êtes sages, vous aurez droit à un petit reportage.

Bonne journée les ami(e)s.

11 réflexions sur “L’Emplumé reprend goût à la Liberté…

  1. ibonoco dit :

    Bonne journée l’ami.
    Passe également mes amitiés aux deux mains gauches de ton dialogue .

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Bonne journée John.
      C’est fait, elles te remercient et te renvoient les leurs.
      Amicalement,
      Régis

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Merci Regis 😊😉

      Aimé par 1 personne

  2. L’avantage des départementales, c’est que tu ne risques pas d’y rencontrer Jean Yanne.
    Bonne journée, Régis. 🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Photonanie dit :

      Je confirme. Nous empruntons souvent les départementales et on ne l’a jamais croisé 😉

      Aimé par 2 personnes

    2. Maux&Cris dit :

      C’est bien la preuve qu’il ne les empruntent jamais.
      Une autre preuve, c’est que s’il les avait emprunté, il ne les auraient pas rendu… mais celle-là est discutable…
      Bonne journée Photonanie

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      C’est dommage, c’était un génie ce gars. Mais c’est vrai il n’aime pas les départementales, il je va jamais sur les départementales… ce sketch est fabuleux !
      Mais moi j’aime bien, il y a peu de camions et cela va moins vite autour de nous.
      Bonne journée Jean-Louis !

      Aimé par 1 personne

    4. Il était très fort !
      Connais-tu ses bandes dessinées « la Langouste ne passera pas » et « Voyage au centre de la culture », avec les dessins psychédéliques de Tito TOPIN (ça date des années ’70) ?
      Si, comme je le crois, tu apprécies les jeux de mots « pourris », tu devrais y trouver ton bonheur.

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      L’expression « La langouste ne passera pas » était devenu un de mes tics de langage… Je ne connais pas Voyage au centre de la culture…
      Je confirme mon amour pour les jeux de mots pourris.
      Merci du tuyau.

      Aimé par 1 personne

  3. Photonanie dit :

    Bonne balade: en liberté, sous le soleil, ça ne peut qu’être bien 👍
    http://www.photonanie.com

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, un moment volé au quotidien !

      J'aime

Répondre à ibonoco Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The other side to the knowns

Write what you feel, coz it doesn't make you fear

Brother's Campfire

Gather 'round and hear a tale...

Tears Of The Pen

𝑲𝒂𝒈𝒐 𝑾𝒂 𝑲𝒊𝒎𝒂𝒏𝒊

Maxinfo24

Site d'actualité

%d blogueurs aiment cette page :