Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

L’Emplumé se livre… France-01

Lire l’épisode précédent : Dupin – Les photos

La première fois ce fut éprouvant et déstabilisant. La personne qui pratique cet art depuis longtemps ne l’admettra sans doute pas, aveuglé par des années d’une ascèse poussant le sens du détail au bout de sa vie, si j’ose dire. Mais à part quelques purs psychopathes, chacun a bien dû vomir un peu la première fois.

Quoique cela puisse dépendre du moyen utilisé. Certains engagent plus que d’autres. Ceux-là sollicitent que nos tripes soient posées sur la table. Dans ce cas, les conditions sont réunies pour qu’une gerbe soit projetée. S’en méfier, cela laisserait, même après un nettoyage intensif, des traces sur la scène. Autant éviter.

Je vous entends marmonner que ce n’est pas un métier pour âmes sensibles. Qu’en savez-vous d’abord ? Etes-vous pratiquants ? Et pourquoi donc cette passion ne serait réservée qu’à des sans cœur, à des foutus détraqués ? Oui, quand je parle de pratiquant, il ne s’agit pas de religion, vous l’aviez sans doute compris.

Non c’est une passion. Une passion ultime. La plus exigeante des passions, la plus folle et la plus sage en même temps. Savoir s’affranchir des morales, de tout respect, de toute humanité ! Ce n’est pas rien. Et en même temps, être absolument fidèle à son scénario, ne jamais s’en écarter, ne rien laisser au dangereux hasard.

Ce crétin de hasard est si farfelu. Il peut tout aussi bien nous emporter dans des jouissances infinies ou en saboter la moindre. Capable de nous retirer toute maitrise. C’est affreux de se sentir déposséder de son destin. Affreux et bien dangereux. Pour mon activité, c’est sans nul doute l’ennemi à fuir sans concession.

Ce qui rend ce métier passionnant, c’est la recherche. Cette activité est d’une richesse infinie pour les inventifs comme moi. A condition de placer la barre très haut, loin au-dessus du tout-venant. Ne pas se complaire à reproduire un schéma, toujours vérifier que son scénario n’a jamais été déployé avant. Être un super pro.

Là, et seulement là, se tiendra la satisfaction. Pas la bête satisfaction d’un bas instinct assouvi par un bas de plafond. Ici, il s’agit d’être exceptionnel, d’être nominé pour devenir un champion. Pouvoir être fier de son idée, de son scénario, de la mise en scène, du recrutement, des accessoires, de la bande son…

Le recrutement est une partie très difficile. La victime ne doit ressembler à aucune des précédentes. Il y a des critères très personnels, sur lesquels je ne transige pas. Parfois c’est une couleur de cheveux, parfois c’est l’âge, ou encore le sexe. Même le métier, ou le fait que la victime ait un ami qui se prénomme Luc.

Lire l’épisode suivant : Dupin – Les confidences 2

Il y aura peut-être une suite, ou pas… vous le verrez bien… et moi aussi ! Je vous souhaite une belle journée mes ami(e)s

Le jour où j'ai écrasé un lutin

Le jour où j’ai écrasé un lutin / The day I smashed a leprechaun 😱

The Feather explains… United Kingdom-01

The first time it was trying and unsettling. The person who has practiced this art for a long time will probably not admit it, blinded by years of asceticism pushing the attention to detail to the end of his life, so to speak. But apart from a few pure psychopaths, everyone must have vomited a little the first time.

Although this may depend on the means used. Some hire more than others. They ask that our guts be placed on the table. In this case, the conditions are met to vomit in waves. Beware of this, even after intensive cleaning, it would leave marks on the stage. Might as well avoid.

I hear you muttering that this is not a profession for the faint of heart. How much do you know about it first? Are you a practitioner? And why should this passion only be reserved for the heartless, the damn crazy? Yes, when I speak of a practitioner, it is not about religion, you probably understood that.

No, it’s a passion. Ultimate passion. The most demanding of passions, the craziest and the wisest at the same time. To know how to free oneself from morals, from all respect, from all humanity! It’s not nothing. And at the same time, be absolutely true to your script, never stray from it, leave nothing to dangerous chance.

This random idiot is so far-fetched. He can just as easily take us into infinite pleasures or sabotage any of them. Capable of removing all control from us. It’s awful to feel dispossessed of your destiny. Terrible and very dangerous. For my activity, it is without a doubt the enemy to flee without concession.

What makes this job so exciting is research. This activity is infinitely rich for inventive people like me. As long as you set the bar very high, far above the crowd. Do not take pleasure in reproducing a diagram, always check that your scenario has never been deployed before. Be a super pro.

There, and only there, will satisfaction be held. Not the stupid satisfaction of a low instinct satisfied by a low ceiling. Here, it’s about being exceptional, being nominated to be a champion. To be able to be proud of your idea, your script, the staging, the recruitment, the props, the soundtrack …

Recruitment is a very difficult part. The victim should not look like any of the previous ones. There are very personal criteria, on which I do not compromise. Sometimes it’s hair color, sometimes it’s age, or sometimes it’s gender. Even the job, or the fact that the victim has a friend named Luc.…

There may be a sequel, or not … you’ll see it … and me too! I wish you a nice day my friends

14 réflexions sur “L’Emplumé se livre… – The Feather explains…

  1. Lia dit :

    Wow!! « No, it’s a passion. Ultimate passion. The most demanding of passions, the craziest and the wisest at the same time. To know how to free oneself from morals, from all respect, from all humanity! It’s not nothing. And at the same time, be absolutely true to your script, never stray from it, leave nothing to dangerous chance. » Excellent work!!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Lia ! 😇😂

      Aimé par 1 personne

    2. Lia dit :

      Je vous/t’en prix!! 😂😈😁☯️😇

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Le tutoiement est mon préféré. Si cela te convient, ce sera avec plaisir Lia ! 😎🤗

      Aimé par 1 personne

    4. Lia dit :

      Super, et merci pour le clarification.. ayant anglais comme langue maternelle, c’est toujours un difiiculté de savoir-faire. ;)) Alors, merci encore a toi. :)) 🤗

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      the French language is a bit complicated. if you prefer to speak to me in english, i don’t have a problem with common words. 😂🤗

      Aimé par 1 personne

    6. Lia dit :

      Haha same for me in French. :)) 🤗 Mais toujours j’aime bien essayer. :)) 😊

      Aimé par 1 personne

  2. Tu nous intrigues, aujourd’hui, Régis !
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Chouette alors ! 😇😂
      Bonjour Jean-Louis
      Je vais enfin pouvoir rebondir dans une histoire en cours, celle de Dupin…. Ouf !

      J'aime

  3. Justement, je m’étais demandé si c’était le retour de Dupin ! Chouette ! 🦉

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Ce n’était pas téléphoné. C’est une fois mon post écrit que je me suis dit que cela pouvait présenter un intérêt pour Dupin. Je vais me remettre au boulot. Youpee !!! ✒️📕

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The other side to the knowns

Write what you feel, coz it doesn't make you fear

Brother's Campfire

Gather 'round and hear a tale...

Tears Of The Pen

𝑲𝒂𝒈𝒐 𝑾𝒂 𝑲𝒊𝒎𝒂𝒏𝒊

Maxinfo24

Site d'actualité

%d blogueurs aiment cette page :