Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Aucune surprise chère lectrice et cher lecteur, la chose était annoncée hier. Si vous cherchiez un scoop mondial, un événement incroyable ou rarissime, passez votre chemin. Ici on fait dans le quotidien, le « à portée de main », le tout venant. Quoi de plus banale qu’une virée en moto ? Rien à foutre. Il nous emmerde l’Emplumé avec sa sortie en motobylette !!!

Alors là, pas d’accord, derrière ce genre de moments a priori fort banals se cachent des multitudes de micro moments que je ne peux pas taire.

Déjà l’amitié, d’abord l’amitié. Cette amitié qui nous lie est bien riche. Nous avons pu parler de certaines de nos expériences et de la belle époque, les années 70 et 80, avant que les maladies les plus graves ne tombent sur la jeunesse comme un vol de vautours sur une vieille bête juste morte. Nous avons partagé quelques-uns de nos vécus. Je n’en dirais rien ici bien entendu, cela ne vous regarde pas, mais ce genre de partage participe à l’amitié. Avec François, on est quelques fois sérieux, mais le plus souvent on se marre. Il me donne aussi quelques conseils, en motard expérimenté qu’il est, pour gommer les imperfections qui me prennent encore par moment. Je le prends avec plaisir, car c’est toujours justifié et exprimé avec délicatesse. L’amitié n’a rien de banal.

Nous nous sommes retrouvés à Magny-En-Vexin. J’y étais à 11h00, soit 30 minutes avant l’heure prévue. Il faut dire que je n’ai pas molli à l’aller. Après quelques discussions, nous avons mis le cap sur Marines à 12 kilomètres au nord-est. Une place libre juste devant la crêperie nous a permis de garer les deux montures, ce qui nous permettait de les surveiller pendant le repas. Non que nous craignions qu’elles ne s’échappent pour aller faire les folles dans les grands espaces environnant, mais il suffit qu’une voiture indélicate passe trop près ou recule sans faire gaffe pour les retrouver au sol. Et remettre 115 kg pour l’une et 140 kg pour l’autre de la position couchée à la position debout n’est pas une mince affaire.

Bonne petite crêperie (Le Triskell à Marines) où nous avons bien mangé. La serveuse était super agréable, drôle, enjouée. A côté du restaurant, un petit magasin où François a fait de la pub pour Mauxetcris. Ça m’a fait drôle. J’y ai acheté un masque que je croyais bleu et qui se révèle plutôt noir en final.

À 14h00 nous avons repris la route pour voir les étangs de Reilly, en prenant des petites routes de campagne. A un moment, sur la droite, un espace herbeux montait doucement vers les bois. A 20 mètres de nous, bien campé sur ses serres, un immense oiseau de proie nous regardait passer. Quand je dis immense, c’est pour nos contrées où nous voyons surtout des buses. Celui-là était bien cinq fois plus gros qu’une bise (vous avez rectifié, il s’agit d’une buse, mais j’aime bien cette forme de licence poétique, du coup, je laisse). Il n’a pas bougé d’un millimètre. Avait-il capturé un reptile et attendait-il que nous soyons loin pour le déguster ? Aucune idée ce que pouvait être cet oiseau. Lui aussi fait partie des micro-moments qui laissent des traces.

Tout comme les micro-grenouilles qui sautaient dans l’herbe à nos pieds près de l’étang. Elles ne dépassaient pas un centimètre. A côté dans l’eau de l’étang, posées à moitié dans l’eau, à moitié hors de l’eau, deux grenouilles ou deux crapauds, immobiles, qui faisaient bien quinze centimètres. Nous avons aussi aperçu, une bestiole qui traçait à la surface. Impossible de distinguer exactement, cela pouvait être un gros rat, mais cela avait un bec pointu. La bestiole est venue se glisser sous la végétation du bord. Nous la suivions au bruit, juste en dessous de nos pieds, sans plus jamais la voir. Le mystère restera entier.

L’endroit est d’un calme absolu, avec des chemins promettant de longues balades à pied, le long des rus et des étangs. C’est à Reilly.

Nous avons traversé des étendues vertes et jaunes. Les moissons étant en cours, d’immenses nuages de poussières montaient derrière les énormes moissonneuses. Souvent, j’ai eu envie de m’arrêter pour prendre des photos, mais ce n’est pas toujours aisé sur des petites routes de trouver un endroit promettant la sécurité suffisante. Et puis, pour tout dire, il y a des images que l’on préfère égoïstement garder pour soi. Encore des micros-moments de bonheur qui nous enrichissent.

Nous avons traversé des villages perdus au milieu de nulle part, comportant des merveilles de bâtiment.

Vers 16h30, nous nous sommes félicités d’avoir passé une bonne journée et avons envisagé une prochaine sortie direction Dieppe avec dégustation d’huitres à la clé. Il va nous falloir jouer avec pas mal de critères pour arriver à nos fins, mais je fais confiance à notre ténacité.

Sur le retour je me suis arrêté sur le parking du superbe château d’Ambleville pour boire un peu, virer le blouson et le casque. Histoire de faire baisser la température. Sur la fin, le ciel m’a accordé quelques petites gouttes d’eau que je voyais se dessiner sur la visière du casque.

À 17h50, j’étais de retour, fatigué mais heureux de cette belle journée.

Bonne journée les ami(e)s.

Crédits photos : François & l’Emplumé

21 réflexions sur “L’Emplumé se balade avec Liberté, François et sa Tuono…

  1. Photonanie dit :

    Merci de nous avoir emmenés dans cette balade avec des airs d’école buissonnière.
    http://www.photonanie.com

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      C’était un plaisir. Même pas le temps de relire et de corriger. Il va bien falloir que je le fasse…
      L’idée d’école buissonnière me plait beaucoup, car c’est exactement cela. Ces moments me permettent d’échapper à l’inexorabilité de la maladie. Inutile donc de gloser sur l’intérêt de les dorloter.
      Bonne journée Photonanie. 😘

      J'aime

  2. Que voilà une bonne journée, Régis !
    Dieppe, je connais aussi, c’est la ville où nous allions en ouacances, enfants, chez nos grands parents !
    Je te souhaite que cette journée qui vient soit aussi bonne que celle d’hier.

    (P.S. il y a une petite taupe de trappe qui s’est glissée dans ton texte, du coup on ne sait pas si ton oiseau, c’était une buse ou une bise, le doute me ronge, tel l’aigle qui boulottait le foie de Prométhée enchaîné sur son rocher).

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      J’ai fini mon texte minuit passé et j’étais lessivé, du coup, au dodo l’Emplumé. Je n’ai pu relire que maintenant. J’ai vu quelques boulettes. J’ai laissé la bise, mais lui ai accolé une explication… bien entendu, il s’agissait d’une buse ! Merci pour ta vigilance.
      La bestiole vue m’a étonné. Je ne s’attendait pas à en voir en plaine.
      Bonne journée Jean-Louis

      Aimé par 1 personne

  3. Lia dit :

    Quel beau texte, quel belle balade, quelle belle language, je l’adore absolument. Merci tant pour votre passage à mon blog, je suis ravie d’avoir la chance de connaître le votre de retour. 😍👌💛

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Lia. Nous nous régalerons mutuellement alors ! Au plaisir de vous lire. 🤗😍

      Aimé par 1 personne

  4. princecranoir dit :

    Quelle belle virée !
    Comme ça on joue les easy riders dans la campagne normande, à califourchon sur de bien belles montures !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, mais nous on est des gentils ! 😂

      Aimé par 1 personne

    2. princecranoir dit :

      Ils étaient plutôt cools les deux riders du film de Dennis Hopper. Fumeurs de joints et un peu anars sur les bords certes, mais c’est surtout la société qui leur charchait des noises. 😉

      Aimé par 2 personnes

    3. Maux&Cris dit :

      J’ai une idée fausse alors. Il faut que je le regarde.

      Aimé par 1 personne

  5. boutiquezimlia dit :

    Je crois que je viendrai souvent sur votre blog. Je suis vraiment désolée que la couleur du masque ne vous convienne pas. Il est supposé être bleu nuit, pas noir. Je me refuse d’ailleurs à proposer des masques noirs même si c’est une teinte que j’aime beaucoup par ailleurs. Ramenez-le moi quand vous voulez ! Merci en tout cas de m’avoir parlé de votre blog.

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Merci à vous surtout d’être passée voir mes petites productions.
      Vous avez raison, il est bleu très foncé mais pas noir. Mon épouse dit que je suis un handicapé de la couleur, elle a raison.
      Je l’ai essayé ce matin pendant ma séance chez le kiné. Entre la forme de mon nez et mes lunettes, mes lunettes se sont systématiquement embuées.
      Si je repasse par Marines, je viendrai vous dire bonjour.
      C’est mon ami François qui vous en a parlé. Personnellement, je n’ose pas. Visiblement il a raison. J’ai un projet de marque-pages pour faire une peu de pub.
      Très content de vous savoir intéressée par mes bredouillages. Surtout n’hésitez pas à me laisser des petits commentaires, j’adore y répondre.
      Belle fin de journée. et bonjour à votre voisine.

      J'aime

  6. Génial de te lire en reporter/photo ! Belle balade, pleine de charme. La nature est belle, l’amitié au rendez-vous. Un grand plaisir de lecture !
    Biz et amitié de Dom

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Dom. Quel bonheur d’avoir de tels retours ! Je suis vraiment gâté de vous avoir.
      Belle fin de journée Dom.
      Amicales Bises,
      Régis

      Aimé par 1 personne

    2. Vous êtes trop modeste 🙂 C’est vraiment agréable de vous lire (j’avais spontanément utilisé le « tu » mais comme vous utilisez le « vous », je me rallie à votre vous 🙂 ) Pas de souci pour moi !
      Belle fin de journée, Régis !

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Non, tutoyons-nous, s’il te plait, cela ne me pose aucun souci. 😉

      Aimé par 1 personne

    4. Cool ! Eh bien top là ! Je te souhaite une magnifique fin de journée et me réjouis de te lire bientôt !
      Biz de Dom

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      Bonne soirée Dom. À bientôt.
      Bises,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  7. bertri13340 dit :

    Toujours heureux de découvrir un Blog répondant à mes exigences de qualité : il est beau, belle photos, bonne expression française, respect des codes et règles… Cela demande du travail. Une récompense pour les yeux, la lecture, les découvertes. Bravo à vous !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Bertri. Vous êtes le bienvenu. Cela me fait toujours beaucoup plaisir de lire des retours comme le vôtre.
      M’autoriseriez-vous à utiliser votre retour comme témoignage sur mon blog, s’il vous plait ?
      Bonne journée,
      Régis

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The deceptive minds

Works of pain, guilt, pleasure and fantasy

The World Is Just Awesome

Witnessing Miracles

Les lectures de Marie

Ou de la bibliothèque à l'imaginaire

Recuperation

Just a reflection of me.......

𝑻𝒐𝒓𝒏𝒂𝒅𝒐 𝑶𝒇 𝑪𝒉𝒂𝒐𝒔 🌪

Thoughts, experiences and learnings in a turbulent time

%d blogueurs aiment cette page :