Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Vous n’allez pas me croire, pourtant, suite à mon poème d’hier, celui sur mon arbre, ce dernier m’a fait parvenir, par messagerie, une demande de droit de réponse. Je l’aurais choqué, dérangé dans sa vie bien immobile. Je vous livre son courrier tel quel.

« Nom d’une essence, mais que fait donc cette espèce de volatile dans mes rameaux. Il ne cesse de voleter par-dessus et dessous mes branches. Mais quel tournis met-il dans ma verdure ! D’une couverture bien policée il a fait un fatras irraisonné. Il va me falloir des jours entiers de vent du nord pour remettre tout en ordre.

J’ai rien demandé, moi. Depuis bien longtemps, je me gère sans emmerder quiconque, tête au ciel et pieds fichés dans le sol. Oui, cela fait longtemps que je suis beau, et j’en éprouve, malgré ma modestie, quelque fierté. Du coup, je comprends mal pourquoi l’autre emplumé parle de moi.

De quel droit ? Blablabla, et vas-y que je te tartine. Il m’a enduit d’amour le crétin. J’en suis englué tellement il en a déversé. Ce n’est plus de la sève qui coule sur mon écorce, c’est du gluant d’amour. Immonde ! je crains pour mon pivert.

Un elfe ! L’autre idiot a vu un elfe à côté de mon écureuil. Un personnage fictif. N’importe quoi. Personne n’a jamais vu de tels petits êtres. Et ce train qui sortirait de mon tronc ? Non mais sans blague, quel con ! Il fume des trucs pas frais le gars…

Du coup, depuis qu’il a parlé de moi, ça défile. Des bus entiers de touristes viennent voir le « fameux » arbre de l’emplumé. Des bus qui crachent leur pestilentielle fumée en plus des mal élevés qui ne repartent pas sans laisser alentour de bien nombreux et nauséabonds déchets.

Je n’ai rien demandé de tout cela. Rien demandé, et je n’en veux pas. Je veux juste retrouver la quiétude, mienne depuis toujours que l’emplumé a balayé d’un revers de main. Tu comprends l’emplumé ? Rends-moi ma tranquillité et les oiseaux que tes visiteurs ont fait fuir vers d’autres canopées. A la place des merveilleux chants et du tac-tac du pivert, je n’ai plus que du salmigondis de langages étranges.

Sinon, je te jure, tu vas être étonné. Personne ne le sait, mais nous avons des pouvoirs. Et oui, des pouvoirs. Je pourrais très bien, par exemple, une sombre nuit où la lune se serait éteinte, extirper mes racines du sol, non sans souffrance d’ailleurs mais tant pis si tu m’y obliges, et aller me replanter plus loin, dans une clairière perdue au fond des bois, là où nul emplumé ne me trouveras jamais. »

Un arbre qui me fait la leçon ! Je me demande qui m’a fait cette blague ! Je suis ouvert, tous les emplumés le sont, mais tout de même… en tout cas, il m’était impossible de taire cette demande de mon arbre, enfin de l’arbre. Si j’ai bien compris la leçon…. Un point me tracasse plus que tout, comment a-t-il eu mon adresse mail ?

Bonne journée mes ami(e)s !

15 réflexions sur “L’arbre exerce son droit de réponse…

  1. Photonanie dit :

    Peut-être fait-il partie de la grande famille des « mail-aises », à tout le moins il y a des relations sinon je ne vois pas comment il aurait pu t’écrire…

    Aimé par 3 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      C’est cela Photonanie ! Les relations… je vais observer mes proches. La fuite vient forcément de là… 🧐
      Belle journée et merci !

      J'aime

  2. Antoine Jumelle dit :

    C’est ce qu’on appelle un libre-arbre. ‘Pas du bois qu’on fait des pipes . vingt Diou

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Irréductible le géant vert ! Mériterait bien d’être Gaulois. Sus aux romains.
      Bonne journée Antoine.

      Aimé par 1 personne

  3. Décidément, il me plaît ton arbre, il ne manque pas de charme.
    Mais quel boulot ce sera pour lui de se transraciner pour une clairière plus calme !
    Bonne journée, Régis.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, c’est pour cela que l’Emplumé doit y aller mollo ! Préservons les arbres. Ils nous protègent bien, c’est la moindre des choses de leur accorder toute notre bienveillance.
      Ce hêtre ne manque pas de charme
      ou
      Ce charme ressent un grand bien-être
      Oui la transracination des arbres ne se fait pas d’un bruissement de feuilles. C’est une opération délicate, douloureuse et épuisante pour ces géants. Evidemment, ils ne se font jamais voir, mais le spectacle doit être éloquent.
      Merci de rentrer dans mon délire, Jean-Louis, je m’y sens moins seul !
      Bonne journée.

      Aimé par 2 personnes

    2. Je t’en prie Régis, j’adore partager les délires des copains !

      Aimé par 1 personne

  4. ID de femmes dit :

    L’arbre avait été jeté dans mes spams. Quel scandale. Qu’en dirait l’arbre ?!!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Quoi ! L’arbre dans les spams ? Mais c’est horrible !! Je me demande aussi ce qu’il en dirait. Je vais l’interroger à ce sujet…
      Bonne journée Renée.

      J'aime

  5. Le droit de réponse de l’arbre ! Bien vu ! J’adore 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Alan ! Bonne journée.

      J'aime

  6. francefougere dit :

    J’aime beaucoup ! Merci pour ton abonnement à mon blog 🙂 amicalement

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci beaucoup France, si tel est ton prénom.
      Merci aussi pour ton abonnement et bonne soirée.
      Amicalement,
      Régis

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The other side to the knowns

Write what you feel, coz it doesn't make you fear

Brother's Campfire

Gather 'round and hear a tale...

Tears Of The Pen

𝑲𝒂𝒈𝒐 𝑾𝒂 𝑲𝒊𝒎𝒂𝒏𝒊

Maxinfo24

Site d'actualité

%d blogueurs aiment cette page :