Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Cela fait un certain temps que j’entretiens avec Bianca Bastiani un rapport amical via les réseaux sociaux. Nous avons échangé des gentillesses. Bianca est très gentille, je crois partager cela avec elle. Pour moi la gentillesse n’est pas quelque chose de superflu, comment le serait une alerte posée sur nos têtes qui hurlerait aux quatre vents « Ici personne faible. Servez-vous ! ».

Pour moi la gentillesse est une valeur fondamentale, matinée de politesse, du respect de l’autre et d’une certaine élégance d’esprit. On va me dire que c’est dépassé. Erreur, grosse erreur. Cette valeur traversera toutes les époques, tel un pilier sur lequel bâtir son existence.

Certains ne sont pas construits comme cela. Ils ne respectent rien, ni personne. Pas même la personne avec qui ils vivent. Et si la personne est aveuglée par son amour, et n’a pas en elle la force, l’énergie ou je ne sais quoi d’autre, de d’opposer vite aux premières dérives, un couple devient vite constitué d’un bourreau et d’une victime.

Une jeune femme belle, gentille et cultivée, se prend d’amour pour un homme plus âgé qu’elle, peut-être beau gosse, l’histoire ne le dit pas. Elle est séduite d’être désirée et place en cet homme son espoir. Dans son bagage, une maladie transmise par les gênes maternels : la bipolarité.

L’histoire d’amour ne dure qu’un temps et fait place au cauchemar quotidien, mâtiné de violences physiques et morales. Les deux « amoureux » le sont de moins en moins, l’un s’affirmant de plus en plus bourreau, l’autre de plus en plus victime. L’histoire peut aller loin, très loin, parfois malheureusement jusqu’à la mort.

Je ne veux pas vous dire le détail. Je peux vous dire qu’il est difficile. Et si vous ne trouverez pas dans ce livre de descriptions « olé-olé », vous comprendrez fort bien le calvaire vécu par Bianca Bastiani. Parce qu’elle le raconte fort bien, avec, je trouve, une forme de pudeur désespérée. Elle expose sur le fil. Sans vouloir se faire plaindre, ni sans accuser vraiment son bourreau. Elle nous fait un récit en prenant garde de rester en deçà de l’expression pure de la souffrance vécue.

Sans doute l’expression de sa délicatesse. Je ne vous ai pas parlé de son fils, dont l’existence lui a, sans aucun doute, donné le courage et la force de survivre.

Le récit est suivi de quelques poèmes. Mes préférés sont Filles de la terre et Serpentine. Ainsi qu’un acrostiche sur l’Amitié.

Ce livre n’est pas à mettre entre des mains trop jeunes. A part cette restriction, achetez-le et lisez-le. Vous participerez ainsi à aider Bianca à gérer sa maladie, car ce livre fait partie de sa thérapie.


Cendrillon du trottoir
par Bianca Bastiani
chez JDH Editions
Collection Magnitude (8 sur une échelle qui va à 9)
18€
pour commander chez l'éditeur : https://jdheditions.fr/produit/cendrillon-du-trottoir/
Livre aussi en vente sur Amazon.fr, Fnac.com, Chapitre.com, Cultura.com et chez votre libraire préféré.

14 réflexions sur “Cendrillon du trottoir

  1. Lazuli Biloba dit :

    Merci pour cet hymne à la gentillesse, une valeur si menacée (j’ai entendu qu’un écolier sur 10 est victime de harcèlement !)

    Aimé par 3 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Mes deux enfants ont été harcelés. Je l’ai été. Ils sont gentils et les gentils deviennent facilement des proies.

      Aimé par 1 personne

  2. ID de femmes dit :

    Comme la vie peut être hargneuse parfois… Merci de nous faire découvrir une personne atteinte de gentillesse, je dis bien atteinte car à notre époque la gentillesse est comme une maladie rare. Bises, Régis!

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Oui c’est bien vraie. Merci Renée. Bises et bonne soirée.

      Aimé par 2 personnes

  3. La bipolarité est une maladie psychique très invalidante pour les personnes qui en souffrent. La gentillesse ne devrait pas être une faiblesse dans nos sociétés qui manquent cruellement d’empathie. Un sourire, un petit geste de la main, un mot gentil, ça fait tellement de bien ! Merci Régis pour cette belle sensibilité qui t’habite 😊🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Quoi m’habite ? Qu’est-ce qu’elle a m’habite ? 😂 🎶🎶
      Merci Frédéric. Je partage totalement ton point de vue.

      Aimé par 1 personne

    2. Tu sais que j’y ai pensé en l’écrivant, je me suis dis Régis va rebondir là dessus 😂😉

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Les grands esprits… Je suis vraiment trop prévisible ! 😂

      Aimé par 1 personne

    4. excellent ! 😂 Passe un très bon weekend Régis 🙂🌞

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      Merci et belle journée ! 🤗

      Aimé par 1 personne

  4. Le harcèlement est un fléau dont on s’occupe enfin à l’école mais il aura fallu trop de temps pour que les institutions réagissent. Ce qui a créé des dégâts parfois irréparables chez de nombreux jeunes. Il y a des jeunes qui ont un entourage violent et qui répètent ce besoin de pouvoir et d’asservissement sur les autres. L’école (et pas que) doit être le lieu d’apprentissage du respect, de la différence et des valeurs communes.
    Méchant Alan à méchant Régis 🤗

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Lorsque ma fille a été harcelé par une autre gamine, qui faisait deux fois son volume, sauf au niveau du cerveau où le rapport était inversé, nous avons interpelé le directeur du collège, qui n’attendait que cela. Il avait déjà plusieurs signalements sur cette gamine et n’en attendait qu’un de plus pour agir. Ça a été rapide, elle s’est retrouvée avec les cas comme elle dans une structure adaptée.
      Pour ma part, je me souviens d’être seul dos au mur avec un bande de gamins autour qui me criaient dessus et m’insultaient. Un seul d’entre eux est venu à mon secours. J’en étais ressorti hébété que la vie puisse être ça aussi. J’ai eu un rêve récurrent là-dessus pendant des dizaines d’années, jusqu’à ce que je trouve comment influer sur ses rêves.
      Oui comme toi je pense que l’école devrait être un havre de paix pour que les enfants ne se concentrent que sur le fait d’apprendre.
      Belle journée aux méchants comme nous.
      Salut Alan.

      J'aime

  5. Photonanie dit :

    Grave problème que la non-gentillesse innée chez certains 😒 Je n’utilise pas le terme méchanceté parce que l’indifférence peut parfois faire plus de mal encore.
    Un autre problème, qui n’est pas de société celui-là, est que je me suis à nouveau abonnée sans succès à ton blog, que je ne reçois aucune notification et que, même dans les nombreux messages qui apparaissent quand je clique sur la petite cloche en haut à droite, tes posts sont absents 😓
    Je ne sais plus quoi faire à part te souhaiter une bonne journée entouré de vrais gentils!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Je ne connais pas d’autre solution pour être notifié(e) depuis un site WP que de passer par la roue dentée « gérer » depuis le lecteur.
      Sinon, tu peux aussi t’abonner via ton email depuis la page d’accueil de MauxetCris. Avec cet abonnement tu reçois dans ta BAL une mail avec le lien vers l’article publié.

      J’espère que tu vas pouvoir régler ce souci de notification.
      Ici je vis avec ma Sylvie. Nous sommes tous des gentils, alors ça va…

      Belle journée.

      J'aime

Répondre à Lazuli Biloba Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cinéluctable

Quand un cinéphage se met à table !

Petites Evasions & Grandes Aventures

“L’aventure est dans chaque souffle de vent.” Charles Lindbergh

L'instant poème

Des poèmes, des poétes que du bonheur !

Intel blog

Blog d'art et d'information de Julien Coué. Présentation de croquis et de nouvelles oeuvres par leurs concepteurs.

%d blogueurs aiment cette page :