Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Elle a trente ans. Elle a commencé un nouveau job depuis quelques mois. Son second. Après des études de droit passionnantes, une spécialisation en droit des affaires internationales, elle a réussi le barreau.

Son premier job fut la découverte des tics professionnels des uns et des autres, clients, confrères, collègues. Celle aussi des énormes sommes qu’il fallait protéger de la rapacité des concurrents, toujours prompts à voler des idées, des contrats, des pans d’activités, des marchés, des gisements ou les meilleurs managers.

Sans parler des états dont les grippe-sous fiscaux étaient plus ou moins enclins à faire main basse sur des bénéfices durement acquis. Et le droit international versus celui des états. Bref, Yolaine, une fois déniaisée, commençait à se sentir porteuse d’une certaine compétence bonne à valoriser.

Elle avait beaucoup appris en quelques années, confrontée à des cas de plus en plus tordus, avec des impacts parfois vertigineux. Elle se plaisait à être challengée par la dure loi des affaires et les requins à dent dure qui y sévissaient. Elle trouvaient les astuces légales, les finesses de procédure permettant de protéger ses clients et leurs business.

Vitesse – Régis Vignon

Mais le prix à payer était cher, elle commençait à s’en rendre compte. Elle était rarement chez elle, et son temps libre était quasiment inexistant. Dans de telles conditions, il lui était difficile, voire impossible de maintenir des relations amicales. D’ailleurs, sa vie amoureuse n’était faite que de coups rapides dans des endroits insolites. L’excitation avait peu à peu fait place à une frustration grandissante.

Yolaine avait besoin de calme. D’une vie moins débridée, plus équilibrée. Son nouveau job lui offrit l’occasion de définir un nouveau cadre de vie qui lui préserve des plages libres, propices à entretenir ses amitiés et à développer des relations plus durables. Petit à petit, sa vie s’est équilibrée, elle s’est senti apaisée, détendue et a commencé à savourer cette nouvelle vie.

Son travail lui procurait des moyens substantiels, contribuant largement à son bien-être. Sa vie se déroulait sans chaos. Sans chaos, mais aussi sans surprise. Sa relation avec John lui donnait satisfaction. Elle voyait ses amis régulièrement. Tout était cadré. Petit à petit l’ennui a montré le bout de son nez. Yolaine dut se rendre à l’évidence, l’ennui est mortel. Elle se sentait comme dépossédée d’elle-même.

Tout est calme – Les Andelys – Régis Vignon

Elle s’est mise à regretter le temps où elle n’en avait pas. Comme elle n’était pas femme à s’en laisser compter, elle a dégagé John, et s’est réinvesti à fond dans son job, écartant par là ses amis.

Et ainsi de suite…

Vous pouvez changer le prénom, l’âge, le métier. L’histoire est universelle. Nous courrons après ce qui nous manque. Et soyez bien certain d’une chose, dès que vous l’aurez trouvé, autre chose vous fera défaut. La satisfaction est un fantasme.


44 réflexions sur “Yolaine

  1. Bien vu, Régis.
    Je te souhaite une bonne journée. 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Bon dimanche. Ta série sur la pub et norma est délicieuse.

      Aimé par 1 personne

  2. Paquerite dit :

    Wow,
    J’ai adoré…
    Un dimanche matin qui démarre avec du punch comme j’aime !
    Et c’est grâce à toi.
    La fin est vraiment pleine de sagesse, c’est une chose qui m’inspire beaucoup et chaque jour.
    Et les fantasmes comme l’imagination peuvent faire mal, devenir toxiques, ce sont des illusions, et s’illusionner n’est jamais bon. C’est quelque chose sur lequel on te fait travailler dans le yoga, c’est très important de rester vigilant avec les fantasmes, les illusions et l’imagination, dès qu’on est dans ce genre d’ambiances intérieures, on quitte le sol, on marche à côté du présent, de la réalité, de l’ici et maintenant.
    J’adore les Stones, tu sais qu’il y a de nombreux reportages sur eux en ce moment sur Arte replay ?
    Je te l’annonce ici Régis, je vais lever le pied sur le blog, j’ai besoin de temps pour me consacrer à un projet plus personnel.
    Je viendrais voir de temps en temps le lecteur, mais si tu me vois moins régulière, surtout ne t’inquiète pas .
    Je passerai te faire des coucous
    Tout fort❤️
    Corinne

    Aimé par 4 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      L’imagination et les fantasme nous sont indispensables. Comme le basilic ou le gingembre en cuisine. Mais, comme pour tout, il faut se garder d’en devenir esclave.
      Je suis en train de lire du Cioran, et il dirait un truc du genre : en se gardant de devenir esclave de nos fantasmes, nous devenons esclave de cette règle.

      J’espère que le temps dont tu as besoin de reprendre maitrise sera octroyé à de beaux projets créatifs. Ton activité peut t’en offrir sans doute.

      Tu n’es pas seule à souhaiter maitriser son temps. Je suis aussi en train d’y penser. Quoiqu’il en soit, je serai toujours heureux de te lire et de te croiser.

      Je viens de te relire, et mes yeux ont fourchés. J’ai lu : je passerai te faire des couscous ! Je me suis dit chouette avant de réaliser la drôlerie de ce s qui s’est sournoisement glissé dans tes mots…

      À bientôt Corinne.
      Amicalement,
      Régis
      😘

      Aimé par 2 personnes

    2. Paquerite dit :

      Merci Régis, j’ai vu que je n’avais pas du tout les yeux en face des trous puisqu’il y a tout de même 2 ou 3 belles fautes d’orthographe…
      C’est pas grave !
      Je te dis à bientôt et merci pour ton retour, j’aime bien Cioran 😉
      Bisous et à bientôt Régis
      bien fort 😘
      Corinne

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Non seulement rien de grave, mais la coquille que je citai m’avait ému et amusé. Ne vois pas de leçon de ma part, je n’en ai pas les moyens et ce n’est pas dans mes habitudes. Je truffe mes textes de coquilles, bien malgré moi et que je retrouve, horrifié, en relisant plus tard.
      Plus horrifié par le fait de l’avoir laissé passé que par son existence, d’ailleurs.
      Cioran est exigeant, mais quel visionnaire. Je me demande bien quel vice de pensée pourrait lui échapper. C’est un ami avec qui nous devisions en prenant le café qui m’en a parlé. La lecture de Cioran le rendait heureux.
      Bonne soirée et gros bisous Corinne,
      Régis

      Aimé par 1 personne

    4. Paquerite dit :

      Merci pour ton humilité et ta clémence 😉 !!!
      Je vais me relancer dans Cioran, je lisais cet auteur quand j’étais jeune, mais je devrais peut-être le relire aujourd’hui, tu me donnes envie !
      Je t’embrasse très fort Régis 😘

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      Bonne soirée Corinne.
      Et bonne lecture.
      Bises

      Aimé par 1 personne

  3. C’est bien vrai tout ça, l’humain est un éternel insatisfait 😶

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      On en veut toujours plus, ou autre chose. Le consumérisme se base là-dessus.
      Belle journée.

      Aimé par 1 personne

    2. Et notre côté Français rajoute une petite louche d’insatisfaction chronique… 😆
      Merci, bonne journée 🌝

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Oui, c’est vrai, je ne l’avais pas calculé !

      Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      C’est une lecture de Cioran qui m’a jeté Yolaine dans la figure. Irrésistible.
      Belle journée.

      Aimé par 1 personne

    2. Merci, belle journée également 😉

      Aimé par 1 personne

  4. Photonanie dit :

    J’utilise souvent cette phrase « celui qui ne veut pas quand il peut, ne peut pas quand il veut ». Il faut saisir sa chance quand elle passe mais c’est vrai que l’ennui peut s’installer et donner envie d’autre chose un peu comme si on se trouvait dans une « Foule sentimentale ».
    Bonne journée.

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      L’insatisfaction est bien le sujet. Un thème bien souchonesque « Jamais content ».
      Entre nous, si on peut supporter le speed et une vie dense et trop remplie, l’ennui est bien mortel.
      Bonne journée Bernadette.

      J'aime

  5. Solène Vosse dit :

    Ben voilà, je ne me rappelle pas de t’avoir confié cette partie-là de ma vie. Mais au cas où, tu n’étais pas obligé de l’étaler sur WP. Bon, ça va, tu as changé les prénoms.

    JE LOL, HEIN 😉
    ( N’empêche que… )

    Re re belle journée, bisous 😘🌹

    Aimé par 4 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Nous sommes tous soumis à ce jeu d’aller et retour. Rassure-toi, c’est la lecture de Cioran qui m’a inspirée. Et tu es trop jeune pour l’avoir inspiré…
      Mais comme je le dis à la fin, c’est transposable à tout le monde.
      Merci pour ton mot, qui m’a réjoui. Et puis, j’ai changé le prénom…

      Bisous, bisous ❤️

      J'aime

  6. Angélique dit :

    L’éternel insatisfaction. J’en parlais hier soir.
    Pourtant, nous avons absolument tout. Le marketing a créé des besoins et j’avoue que c’est assez bien réussi. Mais à quel prix ?
    Qui aujourd’hui peut simplement sortir admirer la lune (sans se sentir obligé de sortir un smartphone)?
    Quand d’autres personnes apprennent que je vis une grande partie de l’année dans les bois, en nomade, je suis rangée dans un sac bien étiqueté.
    Mais de plus en plus, je préfère la compagnie des animaux sauvages.
    Je te souhaite une excellente journée.
    A bientôt 😘

    Aimé par 3 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Je te rejoins totalement. Le consumérisme utilise notre perpétuelle insatisfaction.
      Tu fais partie des rares personnes qui ont opté pour un mode de vie cassant radicalement ce cycle frustrant d’insatisfaction.
      Belle journée Angélique.
      Bisous

      Aimé par 1 personne

    2. Angélique dit :

      Oui, parce que je bossais dans une banque et que j’en ai fait une dramatique dépression.
      Je ne refait pas les mêmes conneries dont j’ai pris une décision radicale.
      Je suis souvent fauchée mais comme j’ai peu de besoins…
      Je t’embrasse 😘

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      La fabrique du bonheur, c’est un chouette nom, bien adapté… 😘

      Aimé par 1 personne

  7. Antoine Jumelle dit :

    En quelques lignes attachantes une vraie ode à la vie et un message sur les bienfaits de la contemplation heureuse…. ou j’ai rien compris…. en fait si
    Bon dimanche a tous
    Et profitez de ce que vous avez

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Tu as bien compris Antoine. Mais c’est normal, pour qui a eu le courage de changer totalement de vie.
      Bon dimanche

      J'aime

  8. Roseleen dit :

    C’est tellement vrai…et tellement triste…vivre à toute allure, consommer consommer, se gaver de relations pas forcément vraies, toujours remplir ses journées…c’est passer à côté de la vraie vie, ne plus s’écouter, ne plus être soi…merci pour ce bel article. Bon dimanche !

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Bonjour Roseleen,
      Merci pour ce gentil mot.
      Belle journée.

      J'aime

  9. Hobbo dit :

    C’est vrai, malhereusement. Mais, que sera, sera!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      C’est vrai que la vie nous embarque souvent où elle décide…
      Belle journée.

      Aimé par 1 personne

  10. Jean-patrick Sylvestre dit :

    Très beau texte plein de vérité … Bises & Bon Dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Patrick. Belle journée et bises.

      J'aime

  11. marie dit :

    Bonjour Régis, me voilà rassurée, je suis « normale » car souvent insatisfaite et pourtant je suis loin d’être à plaindre!!! bisous et bon dimanche MTH

    Aimé par 1 personne

  12. ID de femmes dit :

    Le pire étant que les enfants sont contaminés dès leur plus jeune âge. En tous cas, tu as bien cerné le problème, Régis. Amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Renée. Bonne fin de Dimanche avant de repartir dans le tourbillon de la vie demain.
      Amitiés,
      Bises

      Aimé par 1 personne

  13. Sabrina P. dit :

    La boucle est bouclée ! J’ai aimé ton approche de l’éternelle insatisfaction humaine, avec en plus la référence aux Rolling Stones ! Je te souhaite une belle soirée, Sabrina.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Sabrina pour ton commentaire.
      Belle soirée et bonne nuit,
      Régis

      J'aime

  14. Les gens sont insatisfaits car nos modes de vie contemporains ne nous donnent que le superflu et rien d’essentiel.
    Nous sommes entourés par les biens matériels et la nécessité de consommer, alors que l’être humain a aussi besoin de nourritures spirituelles.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      C’est vrai. Le fait de consommer ne peut pas être une finalité, mais aucun projet de société ne nous est proposé. Pas de quoi être satisfait.

      Aimé par 2 personnes

    2. Absolument ! Nous n’avons aucun grand projet motivant. Bonne journée Régis !

      Aimé par 1 personne

  15. Salut Régis. Je reviens vers tes articles et ceux des autres avec du retard mais j’y trouve satisfaction ;). En fait, je crois que j’ai trouvé la solution. Je me dépossède de plus en plus et je n’attends plus la satisfaction de l’extérieur ou de quelqu’un. L’écriture, la lecture, la nature, la mer, l’amitié, les rires, l’humour , la légèreté sont des bons repaires pour moi. Je donne et puis parfois je reçois de beaux retours. je ne les attends pas mais je les prends! Bien à toi. Alan

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Je crois bien partager un certain nombre de tes mantras, Alan…
      Ne serait-ce pas une espèce de détachement qui s’insinue en nous petit à petit. Pas un désintérêt, plutôt un besoin de se protéger de la bêtise et de la méchanceté allié à un temps qui se raréfie et qu’il ne faut pas gaspiller à se faire du mal.
      La légèreté n’est pas la preuve de désintérêt, mais plus une élégance. Enfin, c’est comme cela que je le conçois.
      Bref, on est assez en phase.
      Bonne fin de journée Alan.
      Amitiés,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  16. dixvinsblog dit :

    un beau texte consommation+++ insatisfaction mais dieu merci les Rolling stones me remontent le moral . bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci pour ton passage. Bonne soirée.

      J'aime

Répondre à Solène Vosse Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

joeblogsf1

F1 stories from Joe Saward

La cueillette d'une roussette

Si je ne suis pas moi, qui le sera ?

Jc Staignier

Romans, amour, humour et histoire

l'ANCRe NOMaDe

Jean-Marc Feldman / poésie , photos, vidéos, dessins, peinture...

%d blogueurs aiment cette page :