Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Un match de foot est arrêté. Un arbitre est sur le grill. Il a dit en roumain, c’est sa nationalité : « Le Noir là-bas. Va vérifier qui il est. Le Noir là-bas. Ce n’est pas possible de se comporter comme ça. ». Pour dire noir en roumain, on dit negro. On peut penser que le souci vient de là, mais je n’en suis pas certain du tout. Bref, le match a été arrêté net.

Il aurait été préférable de donner le nom du joueur ou sinon, le numéro qu’il porte sur le maillot. Mais cela n’a pas été le cas. S’agit-il d’une maladresse ou de l’expression du racisme ? Je n’en sais rien, mais les débats se sont élevés de toute part. Ce point est devenu le sujet du jour.

Rassurez-vous, il sera vite remplacé par un autre sujet du jour, accompagné des postures outragées, des donneurs de leçon, des enfonceurs de clou, des rengaines lamentables de ceux qui vont utiliser cela dans leur misérable argumentaire politique. Certains sont des d’ailleurs spécialistes de la récupération des ballons de ce type.

Pour certain(e)s, l’exploitation de ces « accidents » est une manne dont il serait stupide de se passer, surtout quand on a rien d’intelligent à proposer, et que l’on surfe sur les buzz pour faire entendre sa voix.

Une voix ardente qui va dramatiser et utiliser le sujet pour revenir comme par magie sur ses thèmes de prédilection et rabâcher une fois de plus les mêmes mots quelque soit le sujet.

Inquiétude – Jean-Marc Linder – https://www.flickr.com/photos/jmverco/

Et puis après, qu’aura-t-on retenu de l’histoire ? Que le foot est un milieu ou sévit le racisme ? Que le milieu du sport est raciste ? Et puis sexiste aussi d’ailleurs ? Et puis d’autres mots en istes. Et puis on va entendre des « cela fait des lustres que je vous le dis » et des « cela suffit. Il faut que cela s’arrête » ou encore « c’est le moment de prendre conscience de… »

Et en fait, il ne se passera rien. Cela fait des lustres que l’on s’indigne pour que dalle. On est, en France, les champions du monde de l’indignation stérile, celle qui ne débouche jamais sur rien.

Ou alors, autre biais que nous utilisons beaucoup, c’est de pondre des lois. Qui donneront l’impression que l’on change le monde, que l’on a traité le sujet. Mais ces lois seront inapplicables ou incontrôlables ou alors nous manquerons de ressources ou de moyens pour les faire appliquer.

C’est ainsi que notre pays englué dans son immobilisme, recule pendant que d’autres avancent. Que certains caillasse les flics pendant que certains de ces derniers tabassent et insultent pour rien. La violence monte. Et ce n’est pas uniquement par goût de la violence ou piloté par des entités qui veulent détruire notre démocratie.

C’est aussi parce que tout est bloqué. Notre pays aurait pu rebondir en embrassant l’écologie, capable de créer plein d’emplois pour accompagner la transition, en agissant pour une vraie parité homme-femme, en agissant pour tordre le cou aux racismes et ségrégations de tout poil.

Inquiétudes – Gabriel Ferma – https://www.flickr.com/photos/gabrielfm/

Nous aurions eu un beau projet commun, porteur de fraternité et d’égalité et capable de regrouper les énergies. La liberté, malgré ce qu’en disent quelques chagrins, est moins en retard chez nous.

Et bien c’est raté. La convention citoyenne en est le parfait exemple. L’idée était superbe. Mais cela tourne à la rigolade avec des coups de freins et une tentative de faire passer pour des activistes des citoyens lambdas, pourtant choisis par le pouvoir, qui ont réussi à construire une super carte de mesures allant dans le bon sens avec décision.

Alors que le président avait bien dit qu’il transmettrait la quasi-totalité des mesures produites (146 sur 149) au parlement ou les soumettrait au peuple Français, il entreprend un détricotage si ce n’est un vidage du contenu des mesures.

Pensait-il que le citoyen moyen n’avait rien à foutre de l’écologie et de fournir à ses enfants un monde vivable ? Imaginait-il pouvoir dire « voyez, les citoyens n’ont pas autant besoin d’écologie qu’on veut bien vous le faire croire ». En tout cas, si c’est cela, c’est raté. Ne serait-ce pas dans ce genre d’attitude et d’impasse que l’on peut trouver la source du fossé qui se creuse entre le peuple et ses dirigeants.

Oui, je suis inquiet, très inquiet ! Surtout que politiquement, aucune alternative raisonnable n’existe. En plus, on est le 10 décembre, il fait gris, froid, on est confiné et la brume nous vole nos espoir de liberté. Bah, comme on dit « de toute façon, ça durera moins que les impôts ».


28 réflexions sur “Inquiétude…

  1. Cet incident a surtout permis à notre ministressse des sports de venir montrer son incompétence dans les médias…

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      J’avoue ne plus suivre ce foutoir de très près. La politique st devenue si merdique. Mais a-t-elle jamais été autrement ? Il y en a peu à sauver.
      Bonne journée à peindre, Christine.
      Régis

      Aimé par 2 personnes

  2. Antoine Jumelle dit :

    Je ne sais quoi ajouter. 1lors je n’ajouterai rien. Cependant ;o) je suis un optimiste militant alors je dirai…. T’a les vaccins (bon pas contre ces conneries que tu décris si bien) contre ce salop de virus . Ça c’est positif. Il y a les petits enfants qui seront notre avenir. Il y a la nature qui nous éblouira au printemps. Il y a cette tasse de café à côté de moi. Elle est à moitié pleine !
    Bonne journée Régis

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Oui Antoine, les enfants seront notre avenir. Mais quel monde leur laissons-nous !! On aurait pu faire mieux…
      J’aime ton optimisme, je le partage en grande partie, mais notre bêtise (celle des humains en général, la mienne aussi…) me désespère et avale systématiquement la moitié de ma tasse de café.
      Merci pour ton mot et belle journée.

      Aimé par 1 personne

  3. Roseleen dit :

    Je te rejoins…lourdeur administrative, mémoire courte et délaissage (oups pas ma dose de caféine, je trouve pas d’autre mot…) de la culture au profit de la conso et des réseaux sociaux à gogo, le résultat est pas bien beau, les catégories sociales sont scindées, des mondes qui ne se rejoignent pas, n’ont pas les mêmes attentes et besoins, quand on se comprend pas ou veut pas se comprendre, la violence est malheureusement un recours en ce cas…
    Je ne comprends pas qu’on explique pas certaines lois et surtout les applique. Non, on en crée d’autres, ou plus souvent on refait les mêmes, structurées un peu autrement…pourquoi ? Pour se faire mousser, faire un nom, glaner du bulletin ? C’est pas avancer, çà, c’est regresser…mais l’apparence semble primer dans bien des domaines.
    Allez, de façon positive, un truc que je me dis toujours et ai maintes fois constaté : l’intelligence gagne toujours (bon ok, çà prend du temps et peut faire bien des dégâts, mais c’est elle qui gagne). Voici ma petite contribution philosophique de petit-déjeûner ! Belle journée !

    Aimé par 4 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      L’intelligence gagne ! Je m’interroge sur ce point. Quand on pense à toutes les horreurs innommables que l’histoire nous rappelle je me demande si l’intelligence est si bien utilisée que cela. Tu fais appel à l’espoir que l’humanité ait le sens de la survie, comme toute espèce. Mais c’est aussi la seule espèce où l’individu fait passer ses envies personnelles avant la survie de l’espèce…
      Gardons espoir. Mais si nous pouvions être moins cons, cela irait plus vite…
      Belle journée et bon café.

      J'aime

  4. bertri13340 dit :

    Bonjour, bonjour, je suis OK avec Régis et Christine. Observons : le règne de son Excellence Mitterrand aura laissé La Défense, Le Louvre, l’Opéra Bastille, La Grande Bibliothèque, énormément de choses, la Retraite à 60 ans…
    Depuis nous tomberons d’accord c’est de pire en pire pour RIEN !
    Explication : c’est la téléphonie mobile et l’Internet, les Médias qui changent tout en accélérant les faits, en les divulguant, en les révélant, en les publiant. Pendant ce temps accéléré, les Pôts (cata) Litiques se justifient en nous abreuvant de mots de paroles, de mensonges de contre-vérités en passant à la Télé aux heures des feuilletons à grandes écoutes. S’ils pouvaient passer tous les jours ! Passer à la Télé équivaut à justifier l’incompétence, c’est tout ce qu’ils arrivent à faire, entrer à l’intérieur de nos foyers pour nous casser les C. . . Oreilles (même terminaison)
    NB : Pot catalytique et politique ça rime au niveau des odeurs, ça pue !
    Sourions !
    Bonne journée !

    Aimé par 4 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, le cirque médiatique ! On les voit, les clowns à nez rouge, venir déblatérer leurs conneries en toute saison. Et on s’amuse et on rigole !!! Avec enfumage et langue de bois à la clé.
      Et oui, les réseaux sociaux donnent à quiconque la même voix que le spécialiste du domaine. Et les contre-vérités nous inondent. Quel brouhaha !
      On n’a pas de pot, la politique c’est la cata !
      Belle journée,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  5. Paquerite dit :

    Régis,
    Je te rejoins sur tous les points, et effectivement nous sommes très forts pour pondre des lois que personne n’applique…
    Comme tu le dis très justement, aux prochaines présidentielles il n’y a rien en face, et notre Macron repassera, en se tapant sur les épaules, il nous dira qu’il a compris le message des français, qu’il est jeune et qu’il lui faut du temps, que ce qui nous arrive est le résultat des temps passés, que la mer monte, que le feu ça brûle…
    je suis écœurée depuis très longtemps par tout cela…et pourtant je suis passionnée par la politique, par mon pays, par sa culture, par tout ce qui fait sa beauté et sa singularité,
    mais j’ai bien peur que nous filions un mauvais coton…
    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Nous filons du mauvais coton, alors qu’il y a longtemps qu’on ne file plus le coton. Je le sais bien, j’ai grandi dans une filature. Elle a fermé et maintenant on « file » du plastique… beurk !
      Notre culture est belle, mais n’est-elle pas derrière nous ? On se drape de notre gloire passée alors que notre présent est plutôt pas terrible…
      Bonne journée Corinne.

      Aimé par 1 personne

    2. Paquerite dit :

      Exact, c’est pourquoi très courageusement nous avions envisagé il y a 7 ans de quitter ce pays plein de tourments et aux pieds d’argile…
      Malheureusement notre projet a échoué.
      Quand les choses ne te conviennent plus, tu n’as même plus le pouvoir de quitter ton pays comme tu le rêverais, ce n’est pas si simple.
      Il ne faut pas croire, les frontières se durcissent pour tout le monde même entre pays prétendus « riches ».
      Bonne journée Régis

      Aimé par 1 personne

  6. Tu as raison, Régis, notre pays est celui de l’immobilisme (mais, je ne te rassure pas, tous les autres font pareil, entre Donald T. qui sort les États-Désunis désaccord de la COP 21, ou Angela Merkel qui sort courageusement l’Allemagne du nucléaire, pour réouvrir des centrales au charbon [et je ne parle même pas de Bolsonaro qui crame l’Amazonie, un poumon de la planète, et les indigènes qui vivaient encore dedans], la liste serait longue).
    Aux citoyens, à nous, de réagie pour voter contre ces imposteurs aux élections, à toutes les élections, quel que soit leur niveau.
    Bonne journée (quand même ! 😉)

    Aimé par 3 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Voter contre d’accord, mais alors voter pour qui ? Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre…
      Oui bonne journée, ils vont pas nous la piquer celle-là !!

      Aimé par 2 personnes

    2. Sachant que les pires clounes dans le cirque politique sont les écolos, sauf qu’ils ne font rire personne avec leurs toutes petites querelles d’ego !
      Citoyens écologistes de tous les pays, unissez-vous !
      Carpe Diem.

      Aimé par 2 personnes

    3. Maux&Cris dit :

      Bien d’accord Jean-Louis.

      Aimé par 1 personne

  7. Solène Vosse dit :

    ….  » on est le 10 décembre, il fait gris, froid, on est confiné et la brume nous vole nos espoir de liberte »….
    Euh, ce serait pas plutot le virus qui nous vole nos espoirs de liberté ? Parce que la brume, elle se dissipe, non ?
    Je suis bien d’accord avec monsieur Antoine pour le verre à moitié plein. Et boire mon café tranquille, au chaud, en écoutant de la musique…
    Prends soin de toi, cher Régis. Bisous bisous. A bientôt.
    😘❤🌹

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Mais justement ma chère, c’est pour cela que j’ai utilisé la brume. Elle va se dissiper et cela nous rendra nos espaces de liberté.
      Bonne journée ma chère Solène en musique !
      Je fais le max pour prendre soin de moi. 😉
      Je t’embrasse fort. 🌹❤️😘

      J'aime

    2. Solène Vosse dit :

      C’est l’essentiell, commencer par toi ( charité bien ordonnée)…. La planète, elle était bien avant nous, et continuera de tourner après….
      En attendant il y a plein, tout plein de petites choses bien agréables à vivre, à apprécier au quotidien….. enjoy enjoy !!
      Et Dupin, au fait, qu’est-ce qu’il devient ? 😉❤

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Dupin cherche. Il cherche sa suite. Après avoir emprunté des impasses, il croit avoir trouvé. Il faut donner du corps à tout cela. Enfin, c’est son boulot, à l’ami Dupin. Je ne suis jamais qu’un intermédiaire.
      Bisous, bisous ❤️

      J'aime

  8. Nous entendons de cet événement aussi. Mais pas que le mot était «nègre». On peut peut-être critiquer l’utilisation d’un mot obsolète (oubliant les différentes langues), mais il y a des choses plus importantes…

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Le mot était noir qui se dit negro en roumain… oui il y a des choses plus importantes qui nécessiteraient de mobiliser nos énergies.

      Aimé par 2 personnes

  9. Lazuli Biloba dit :

    Heureusement il n’était pas roux !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Cela n’aurait pas généré un tel bordel ! 😂

      Aimé par 1 personne

  10. ID de femmes dit :

    Tout est vrai dans ton texte, Régis, et je souffre de cette situation. Bonne soirée.

    Aimé par 2 personnes

  11. Lia dit :

    I love this piece, Régis, and also the way it concludes. I never heard that expression before!! I like it. :))

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Hi Lia ! Are you talking about « ça durera moins que les impôts » ? It is a very usual way to say something will be very long…
      Happy to read you , and than you for the comment.

      Aimé par 1 personne

    2. Lia dit :

      yes! that’s the one. Happy to read you too. :)) xoxo

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Andrea Bianchi - Drummer

Con music-pedia personale filmata incorporata risuonata dal sottoscritto.

StarlitDen

Illustration, Concept Art & Comics/Manga

Tsuvadra

Un chemin fait d'embâcle et d'embûche poussé par un vent d'est mysterieux

A la campagne au Japon

Vivre à la campagne au japon ... depuis 2012

Soni's thoughts

No Fear, Express dear

%d blogueurs aiment cette page :