Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

C’était le 22 mai de cette année 2020, un millésime bien médiocre sur le plan convivial et culturel. Globalement, c’était hier, et pourtant j’ai l’impression que c’était il y a des années. L’une de mes premières sorties en motobylette avec Liberté, ma fière monture. Et je vous racontais ce que je n’avais pas vu… Article un peu retouché, et maintenant illustré par des photos.

Lire la suite ->

7 réflexions sur “Non, je ne l’avais pas vu !

  1. Angelique dit :

    Bonjour cher ami.
    Tu as écrit un texte magnifique. Un plaisir à lire avec des passages amusants.
    Je t’informe que je vis effectivement loin de la Seine. Ma licorne n’imagine pas la vie au dessus de Lyon.
    Ici, il n’y a pas de moteur, simplement Ganesh, Gaya et Epona. Nous avons passé les beaux jours en montagne avec les chevreuils et les sangliers qui étaient très nombreux le soir au bord du minuscule cours d’eau.
    Les chevaux ici vivent en liberté dans les bois sous la fraîcheur des arbres.
    Le seul bruit fût un entraînement de course de côte avec des véhicules bariolés dans le style « chariottes de l’enfer ». Ce fût bref, ils ont cassé le moteur.
    Peu d’humains mais les montgolfières prenaient leur envol chaque matin.
    La jolie licorne blanche n’a malheureusement pas amusé les enfants mais ce n’est que partie remise. Elle a simplement offert à une dame âgée une courte promenade sur son dos…
    Ici vivent aussi les fées échappées de Brocéliande mais chut ! Elles vivent ici dans le plus grand secret.

    Je te souhaite une excellente journée 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Bonjour Angélique,
      Merci pour ton long et joli commentaire. J’aime que certains voient les licornes. Elles sont si discrètes. On m’a dit, « on » c’est la dame avec qui je vis, qu’il ne fallait pas jouer à saute-moutons avec des licornes. J’espère que tu respectes ces précautions d’usage.
      Quelle chance de vivre avec des chevaux, dont les noms sont vraiment très bien choisis.
      Je suis un peu étonné que des fées bretonnes s’acclimatent dans le sud, mais elles ont de tels pouvoirs. Et puis, bon, ce sont des fées, elles ont tous les droits.
      J’ai aussi habité dans le sud du côté d’Avignon. Sais-tu que le mot fada vient du mot fée ? Il y a aussi des fées dans le sud, toutes aussi puissantes que leur cousines celtes.
      Ici, les cigales sont discrètes, si discrètes que l’on peut se demander s’il y en a…

      Belle journée Angélique. Donne une pomme ou une carotte à tes trois amis équins de ma part.
      Bisous

      J'aime

  2. Photonanie dit :

    Pas de licorne chez moi non plus sauf sur les vêtements et jouets de ma petite princesse qui les adore. Quant au héron…le dernier que j’ai vu de près m’a bouffé une dizaine de poissons dans notre petite flaque alors je préfère les voir de loin 😉
    Merci pour la balade jalonnée de « pasvus » et donc aussi de « paspris ».
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Je comprends pour le héron. C’est plutôt embêtant qu’il vienne prédaté les tiens. As-tu trouvé une astuce pour écarter ces grands gloutons ?
      Merci pour ton commentaire et belle journée.

      J'aime

  3. Photonanie dit :

    On a essayé l’horrible petite pyramide en frigolite avec des miroirs (bearkk), le placement d’un faux héron de décoration (métallique parce que ceux en plastique font plus vrais mais sont trop kitschs à mon goût), le filet tendu entre les tiges de végétaux, nada!
    S’il faut, le héron se pose dans la pelouse et finit à pied, euh à pattes! Déjà qu’on a dû mettre des supports avec un fil électrique tout autour du bassin pour éloigner les matous qui venaient se désaltérer (pas grave) en cherchant les zakouskis dans l’eau (plus grave), du coup j’appelle ça Alcatraz 😉
    Depuis il n’y a plus qu’un seul poisson qui arrive toujours à se planquer sous la végétation et à sauver sa peau.

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Le poisson restant, celui qui a échappé aux hérons et aux chats est un vrai héro ! Il mérite une statue à son effigie. En attendant, je lui touche affectueusement les nageoires.
      Alcatraz, c’est bon ça !

      Aimé par 1 personne

  4. Paquerite dit :

    Je repasse demain pour te lire, là je suis claquée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Mila Detti

"Antes y después el mundo se ha hecho pedazos y hay que nombrarlo de nuevo, dedo por dedo, labio por labio, sombra por sombra." Julio Cortazar.

Hassentidoque.wordpress.com

Has sentido que...

The daily addict

The daily life of an addict in recovery

%d blogueurs aiment cette page :