Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Nous avons ouvert un crémant de chez Platz hier en fin d’après-midi, histoire de fêter non pas l’élection d’un vieillard, ni l’éviction d’un autre vieillard, mais juste la fin d’un suspens bien lourd.

La démocratie qui continue à officier malgré un président qui se prend pour un roi pourrait nous réconforter. Gardons-nous de tout optimisme déplacé. Un président américain reste américain d’abord. N’en attendons pas trop.

Certes, il va revenir dans l’accord de Paris au premier jour de son mandat. Certes il ne fera pas la danse du ventre devant les dictateurs. Certes il ne mentira pas effrontément. Certes, il n’insultera pas la presse, ni ses ennemis, ni même ceux qui ne pensent pas comme lui. Certes il ne passera pas son temps à dire qu’il est le meilleur, le plus intelligent, le plus équilibré.

Mais il restera président des États-Unis d’Amérique et à ce titre, aura pour objectif de faire en sorte de dézinguer l’Europe, concurrent fort gênant, qui doit rester un client plus qu’un partenaire.

Notre président ira-t-il, selon l’expression utilisée par un très proche, sucer les boules du nouveau président comme il l’a fait avec l’ancien ? L’Europe va-t-elle enfin se doter des moyens requis pour combattre l’hégémonie américaine et son insupportable et inepte principe d’extraterritorialité qui fait de n’importe quel endroit de la terre son terrain de jeu.

Associated Press 7 novembre 2020 22:30 – RV

A ce sujet, avez-vous vu que le célèbre Elon Musk a décrété que le premier pied qui se poserait sur Mars (la planète, pas le mois, hein !) en deviendrait propriétaire. C’est toujours le même principe. Celui de la conquête. On s’approprie l’endroit où on met le pied. Et s’il faut tuer celui qui l’habite depuis toujours, qu’à cela ne tienne…

Je ne veux pas dresser un tableau uniquement à charge. J’aime beaucoup de choses des États-Unis. Évidemment, l’art. Une bonne partie de ce que j’écoute, lit ou admire vient de là-bas. J’aime les GAFA et les hais en même temps. Ils font de beaux produits et se comportent comme des parasites en se développent sur le dos de leurs clients captifs.

Les américains sont décomplexés, contrairement à nous autres, Européens, embarrassés par le poids d’une histoire sans fin. Un complexe qui nous paralyse, là où eux se sentent libres.

Ils partent gagnants lorsque nous partons perdants. Et moi, j’aligne lieux communs et clichés… puissiez-vous me pardonner ? Ou pas, je m’en fous.

Le passage de Trump aura été une monstrueuse boulette qu’ils vont avoir du mal à digérer, d’autant plus que c’est leur propre civilisation qui l’a créé. Le gars se dit être un homme d’affaire qui réussit dans son business. Et le mec, il a le temps de monter un jeu télé qu’il anime « the apprentice ».

Les républicains ont placé un apprenti à la tête de leur nation. Un animateur télé. Voire, même s’il était vraiment un homme d’affaire, cela ne lui confère pas la finesse pour diriger une grand pays. Et ça c’est vu !

Bizarrement, il n’y a pas eu de miracle. Sauf dans ses propres paroles où il est le meilleur. Toujours cette confiance…

Qu’ils se démerdent avec cela. Nous avons nos propres démons à combattre… qui ne manqueront pas de revenir nous hanter en 2022.

Sinon, j’ai fait un tour de moto hier. Liberté a vaillamment roulé. Je n’ai pas été très loin, ce qui ne m’a pas mis à l’abri d’être contrôlé. J’avais mon attestation et le « contrôleur » n’a pas cherché de poux sur ma tête. De toute manière j’avais mon casque.

Liberté dormait dehors depuis pas mal de temps, le garage s’étant rempli des meubles des enfants. Une fois les meubles partis, qui à Nevers, qui à Besançon, elle a retrouvé son douillet confort.

Verre de crémant d’Alsace – RV

Je l’ai interrogée. Bizarrement, elle se contrefout de l’élection américaine. Allez je me remets un verre de crémant. À la bonne vôtre !


Bonne journée les ami(e)s

Image par Gerd Altmann de Pixabay

©️ Texte de Régis Vignon – Photos -> voir les légendes des photos

22 réflexions sur “Monsieur, il faut partir maintenant… Liberté, toi tu peux rentrer…

  1. Pigraï Flair dit :

    Bonjour Régis. Je suis comme toi dubitatif sur la suite des événements et ne me réjouis pas de cette élection même si comme toi je suis heureux que Guignol quitte le théâtre de la maison blanche. L’optimisme américain est très intéressant. Le yes you can est une réalité dans leur éducation qui fait qu’ils sont novateurs. Mais ce sont des gens sans limites, avec un désir sans fin, exponentiel. L’avenir pour eux et aussi pour beaucoup d’entre nous va être la récession et tout ce qui va avec. Certains appellent ça l’effondrement. Il y a aussi de belles choses qui naissent dans tout ce merdier et c’est ça que j’ai envie de voir. Et puis dans les moments de crise, il y a des personnes qui se révèlent;)
    Have a good day and a good Cremant of Alsace;)
    Alan

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Je suis aussi curieux que toi Alan de voir l’évolution.
      Bonne journée,
      Régis

      J'aime

  2. Les Américains ont déjà le covid, et ils avaient à choisir entre la peste et le choléra. Moi aussi je reste sur mes gardes…

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Cela me parait tellement raisonnable !

      J'aime

  3. Roseleen dit :

    Çà fait tout de même du bien que la bêtise perde ! Bulles ici hier soir aussi, toute bonne nouvelle doit être marquée en ces moments si délicats 😊. Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, sur ce point je suis d’accord. Ce trop-plein de bêtise était une vraie insulte à l’intelligence. Gardons-nous de trop nous réjouir. La bête est toujours là.
      Bonne journée,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  4. bertri13340 dit :

    La seule chose importante que je concède à Donald est d’avoir calmé la Corée du Nord, de son Président va-t’en guerre. Il n’y a presque plus ou pas de Missile lancé en Mer de Chine… Pour le reste disons 40% de la population l’aimaient.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Son grand ami comme il aimait à le dire… on ne sait pas trop ce qu’il est devenu d’ailleurs !

      J'aime

  5. Je suis content de voir la moumoute peroxydée quitter le trône du monde. Pour le reste, et comme tu l’écris, un président américain reste un président américain…
    Je ne partage toutefois pas ton opinion sur les GAFA (j’aime les GAFA !, écris-tu.)
    Les zozos qui sont à leur tête ne rêvent qu’à une chose, mettre l’humanité à leurs bottes (et pas seulement les zaméricains.) Même principe d’extraterritorialité chez eux. Ce qui est bon pour Amazon ou Facebook est bon pour Jeff B. ou Mark Z. Point barre, le reste, on s’en fout. Quand Amazon crée un emploi sous-qualifié dans le monde, il en détruit 2,5, souvent plus qualifiés. Et n’oublions pas que les Donald T. ou Boris J. ne sont que des marionnettes aux mains de FB, qui les a aidé à arriver au pouvoir (secret) pour bien foutre le bordel et éviter que de grandes puissances ne viennent trop regarder ce qui se passe en cuisine chez eux.
    Je te souhaite une bonne journée, Régis.
    (Encore un petit tour avec Liberté, peut-être ?)

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      J’aime les produits des GAFA, pas les GAFA. Quand à Facebook, ce n’est pas FB qui a aidé Trump, c’est Trump avec son âme damnée Bannon et le travail immonde de Cambridge Analytica qui ont pillé les données de Facebook pour faire des messages ciblés. La seule complicité possible serait la vente de ces données. Mais c’est une partie de ce que je leur reproche, faire du beurre sur le dos de leurs clients.
      Les GAFA sont des puissances qui sont plus fortes que le président. Purs produits de la relance américaine, ils agissent en conquérants selon le mythe américain. Ils me débectent. Mais leurs produits sont bons.
      Regarde Apple. Les produits sont bons, sans être exceptionnels. Mais ils margent comme des fous dessus. Les clients, dont je fais partie, sont des gogos. Je minimise la chose en achetant mes iphones d’occasion. J’ai aussi acheté un iPad d’occasion. Mais la batterie trop faible au bout d’un moment m’a obligé à m’offrir un iPad neuf. J’étais partagé… mais bon.
      Sauf envie de dernière minute, Liberté ne bougera pas aujourd’hui. Je dois régler le ralenti de manière à ne pas caler à l’arrêt et elle doit passer au garage, car elle fume beaucoup trop et une fumée qui ne sent pas bon. 🙁
      Belle journée Jean-Louis

      Aimé par 1 personne

    2. Pour moi, Cambridge Analytica , n’est qu’une officine (il y a quarante ans, on aurait dit « de barbouze »), créée pour faire par en dessous ce que FB ne peut pas faire par au dessus. Comment croire qu’une boîte comme FB puisse se faire voler des dizaines de millions de données privées de ses utilisateurs, données qui justement serviront à faire élire ses plus fidèles soutiens !

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Il y a des explications intéressantes sur l’histoire et la manière dont ça fonctionnait ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cambridge_Analytica

      J'aime

  6. Photonanie dit :

    Soulagement pour nous aussi que la grosse tortue obèse s’en aille (https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/elections-americaines/une-tortue-obese-s-agitant-sur-le-dos-le-tacle-monumental-d-un-journaliste-de-cnn-a-trump-7042718) même si…
    On verra la suite mais le fait que la vice-présidence soit confiée à une femme peut changer la donne, de la même manière que notre ex-vice première a changé les choses chez nous dans la gestion de la pandémie. Allez, on y croit 🙂

    J'aime

    1. Maux&Cris dit :

      J’ai commencé à m’interroger sur cette ex-vice première dont tu parles. J’ai partagé ma perplexité avec Sylvie, qui m’a suggéré que tu pouvais ne pas être française.
      Pôvre de moi, bien entendu !
      Oui, la première femme vice-présidente pourrait changer les choses, d’autant plus que Biden a dit qu’il je ferait qu’un mandat… à suivre.
      Belle journée… une fois !
      Bises,
      Régis

      J'aime

    2. Photonanie dit :

      Oups! J’ai involontairement mis trop de vice dans mon commentaire 😉 Elle n’était pas vice-première Sophie Wilmès mais première tout court, pardon pour cette erreur…

      Aimé par 1 personne

  7. Swannaëlle dit :

    Attendons de lire cette nouvelle page ! Il a un côté humain et réfléchi … c’est déjà çà ! 😉
    En attendant , le coq à crête javellisée semble capable du pire…encore !!! Belle journée Régis 😘🌹

    Aimé par 2 personnes

  8. Bibliofeel dit :

    Beaucoup de choses très justes dans ce billet. Et tout se termine en Liberté !
    Je ne suis ni enthousiaste, ni pessimiste, mais à coup sûr, ce résultat arrive comme la fin d’un vrai cauchemar !
    Et puis on ne parle pas assez des nouveaux élu(e)s, dont beaucoup de femmes, issus de la classe ouvrière, de la « diversité », des mouvements associatifs, féministes et anti-racistes. Kamala Harris est la première femme vice-Présidente des États-Unis.
    Peu d’infos précises sur les évolutions d’opinion comme si on considérait que rien ne peut changer là-bas. Tout comme on a pas beaucoup entendu parler des succès des peuples en Bolivie et au Chili…
    Belle soirée Régis !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      J’ai beaucoup lu qu’il fallait se réjouir qu’une femme noire soit nommée vice-présidente. Comme toi, je préfère de loin me réjouir qu’une femme soit nommée vice-présidente. C’est moins restrictif.
      L’autre camp va être encore plus crispé et je m’interroge sur l’avenir…
      Belle fin de dimanche Alain.

      Aimé par 1 personne

  9. ID de femmes dit :

    Très bonne analyse, Régis. Ah! le coup de la  » première femme noire…  » Cela m’irrite. On y avait eu droit aussi pour une championne de je ne sais quoi. Il me semble que l’on devrait dire première femme vice présidente. C’est tout. Cela voudrait dire que nous sommes dans un monde normal. Bon dimanche

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Heureux que nous partagions ce point de vue. J’avais peur que le fait que je parle de restrictif puisse être mal compris. Je vois qu’il n’en est rien. Quoique des amateurs de polémiques n’éviteront pas de s’engouffrer dans la brèche…
      Bonne fin de dimanche Renée,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  10. ID de femmes dit :

    Ils sont peut-être fatigués les « amateurs de polémique » … Il y en a du boulot en ce moment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

pour une seule note

écoutons à l'infini...

Lookoom

Mettez des images sur vos rêves de voyages

Les mots, la vie

Écriture - inspiration - allant!

L'Oeil Noir

Blog de Lectures - Chroniques littéraires tendance Thrillers / Romans Noirs

The Biveros Effect

To Travel is to Live

%d blogueurs aiment cette page :