Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

La vie nous fait parfois des blagues. Lundi, je décide de continuer le relooking de Liberté, en nettoyant les jantes noircies par la graisse. Elles sont maintenant rutilantes et pour peu que l’on soit acrobate et souple, on peut se voir dedans. Je suis content de moi. Je profite d’avoir sorti le produit dégraissant, qui pue horriblement et décape aussi mes poumons, pour en passer sur l’échappement, les rétroviseurs, les poignées de frein et d’embrayage, et même le petit endroit métallique où l’on insère la clé pour démarrer.

Sometimes life makes jokes. Monday, I decide to continue the makeover of Liberté, by cleaning the rims blackened by grease. They are now shiny and as long as you are acrobatic and flexible, you can see yourself in them. I am happy with myself. I take advantage of having taken out the degreaser, which stinks horribly and also scratches my lungs, to pass some on the exhaust, the mirrors, the brake and clutch handles, and even the small metal place where we insert the key to start.

Ensuite, je vais faite le plein, histoire de ne pas avoir à le faire plus tard. Puis, je vais faire un tour sur la boucle de Moisson. A chaque stop ou feu, je cale immédiatement. Puis sur les grandes lignes droites je pousse le moteur et je sens des trous dans l’accélération. Et toujours, dès que je m’arrête, je cale. Le démarreur fonctionne bien et si je prends soin d’accelérer à l’arrêt, je limite le nombre de calages. Pour ajouter à mon malheur, les clignotants ne fonctionnent plus. Le phare oui, mais les clignotants, non. Je rentre, dépité, car j’avais prévu une longue balade le lendemain, direction Lyons la Forêt, quelque chose comme 140 kilomètres. Evidemment, cela risque fort d’être compromis.

Then I’ll fill it up, so that I don’t have to do it later. Then, I will take a ride on the Moisson loop. At each stop or light, I stall immediately. Then on the long straights I push the engine and I feel holes in the acceleration. And always, as soon as I stop, I stall. The starter motor works well and if I take care to accelerate when stopped, I limit the number of stalls. To add to my misfortune, the turn signals no longer work. The headlight yes, but the turn signals, no. I go home, annoyed, because I had planned a long ride the next day, towards Lyons la Forêt, something like 140 kilometers. Obviously, this is very likely to be compromised.

Je résiste à l’idée de maudire Liberté, à celle de la revendre ou d’aller au garage pour la faire réparer, me basant plus sur le bon vieux principe de la nuit qui porte conseil. Il est urgent d’attendre, le seul élément survenu avant la « dégradation » étant le passage du produit nettoyant.

I resist the idea of ​​cursing Liberty, reselling it or going to the garage to have it fixed, relying more on the good old principle of the night that gives advice. It is urgent to wait, the only element that occurred before the « degradation » being the passage of the cleaning product.

Mardi matin, je vais tranquillement vérifier comment elle se comporte. J’ai un peu de mal à la démarrer, mais elle démarre, et le ralenti fonctionne à la perfection. Les clignotants, pas du tout par contre. Je trifouille le carter qui jouxte le logement de la clé. Je réessaye et tout fonctionne. La balade vers Lyons la Forêt se fera donc.

Tuesday morning, I will quietly check how she behaves. I have a little trouble starting it, but it starts, and the idle works perfectly. The turn signals, not at all, however. I tamper with the housing which adjoins the key housing. I try again and everything works. The walk to Lyons la Forêt will therefore take place.

J’ai utilisé les rares photos prises pendant la balade pour illustrer le présent article. Je résume juste en précisant que le gps m’a servi quelques routes peu larges et trop inégales pour être agréables, d’autres où j’ai pu rouler à fond, et quelques zones de virages assez rapides bien intéressants. Quelques endroits vraiment super jolis, d’autres quelconques.

I have used the rare photos taken during the ride to illustrate this article. I’ll just sum it up by saying that the gps has served me on a few roads that are not very wide and too uneven to be pleasant, others where I was able to run at full speed, and some very interesting fairly fast cornering areas. Some really super pretty places, some nondescript ones.

Et surtout, surtout, un embouteillage aux Andelys. Je n’y croyais pas. Le feu passait au rouge, au vert, au rouge, et nous restions bloqués, sans bouger et sans savoir pourquoi. Je demande au gps de me trouver un échappatoire, il me ramène par un chemin détourné au début de l’embouteillage. C’est trop pour moi. Je m’échappe par le chateau, faisant de facto une croix sur le fait de passer de l’autre côté de la Seine comme je comptais le faire initialement pour rentrer par le plateau et rejoindre Vernon par Port-Mort.

And above all, above all, a traffic jam in Les Andelys. I do not believe it. The light would turn red, green, red, and we were stuck, without moving and without knowing why. I ask the gps to find me an escape, it brings me back by a roundabout path at the start of the traffic jam. It is too much for me. I escape through the castle, de facto disregarding crossing the other side of the Seine as I initially intended to do to return via the plateau and reach Vernon via Port-Mort.

La montée est fun, avec de beaux virages. Je rattrape les voitures vers le haut de la côte. Virage à gauche et cinq voitures coincées derrière un convoi de quatre énormes machines agricoles qui n’avancent pas. Décidément, pas de chance. Je finis par dépasser le convoi dès que la situation le permet et finis ma balade pressé de passer à autre chose.

The climb is fun, with beautiful turns. I catch up with the cars up the hill. Left turn and five cars stuck behind a convoy of four big farm machinery not moving forward. Definitely, no luck. I end up overtaking the convoy as soon as the situation allows and end my ride in a hurry to move on.

Liberté s’est très bien comportée, pas de trou à l’accélération, les clignotants ont été parfaits et je n’ai pas calé. Je mets donc les anomalies d’hier sur le compte du produit que j’ai dû injecter là où il ne fallait pas, la nuit en ayant évaporé les effets.

Liberté behaved very well, no hole in the acceleration, the turn signals were perfect and I didn’t stall. So I put yesterday’s anomalies to the account of the product that I had to inject where it wasn’t needed, the night having evaporated the effects.

Bonne journée les ami(e)s / Good day friends

©️ Texte et photos / Text and pictures – Régis Vignon

5 réflexions sur “Frayeur et son contraire… / Fear and its opposite…

    1. Maux&Cris dit :

      Il fait super beau aujourd’hui, un temps pour aller faire des photos mais une séance de kiné en plein milieu de l’après-midi me bloque toute sortie pétaradante digne de ce nom.
      Bonne journée Jean-Louis.

      Aimé par 1 personne

    2. Le kiné, un (petit) mal pour un (grand) bien.

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Oui, c’est clair ! 😉

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le blog de Kimihiro Watanuki

Histoire d'essayer de faire quelque chose avec des riens

PENSER study point

An online book of information, knowledge and news

LE MONDE DE SOLÈNE

Le printemps reviendra, il revient toujours...

%d blogueurs aiment cette page :