Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Hier, une balade de 210 bornes avec le groupe des 125 cc de Normandie. L’objectif était d’aller au Trait (je n’ose pas dire à Le Trait, puissent les habitants de l’endroit me pardonner) où un événement très typé motard occupe tout le week-end. Nous sommes partis huit et comme nous n’avons perdu personne en cours de route, les huit sont bien rentrés chez eux. Visiblement, chacun(e) était enchanté(e) de sa journée. La majorité du groupe se forme et se sépare à Rouen, sous le gigantesque pont Flaubert. Lina et moi sommes des extrémistes de l’est, à l’autre bout de l’Eure. Nous sommes partis à deux de Vernon a 9h30 pour arriver vers 10h45 sous le pont Flaubert, oû nous avons retrouvé Benjamin, Dimitri, Dominique, Maelis, Mercedes et Seb. Aujourd’hui, c’est un octet qui a joué la musique que nous aimons tant, celle des vroom-vroom.

Yesterday, a ride of 210 kilometers with the group of 125 cc of Normandy. The goal was to go to Le Trait where a very biker-like event takes place all weekend. We left eight and as we didn’t lose anyone along the way, the eight made it home safely. Obviously, everyone was delighted with their day. The majority of the group formed and separated in Rouen, under the gigantic Flaubert bridge. Lina and I are extremists from the east, across the Eure. We left Vernon at 9:30 am to arrive around 10:45 am under the Flaubert bridge, where we found Benjamin, Dimitri, Dominique, Maelis, Mercedes and Seb. Today an octet played the music we love so much, vroom-vroom music.

Pont Flaubert à Rouen / Faubert Bridge in Rouen

Les motards sont des gens organisés. Le convoi a été dessiné par Lina. Les signes à connaître en balade ont été rappelés, comment signaler un obstacle, un danger, comment faire arrêter tout le groupe. Qui ouvre et qui ferme la marche. Rappel aussi de la circulation en quinconce et du respect de l’espace de securité indispensable entre les motos. Je ne garantis pas que tous les groupes de motards sont aussi prudents, mais je suis heureux que le nôtre le soit. C’est très rassurant.

Bikers are organized people. The convoy was designed by Lina. The signs to know on a ride were reminded, how to signal an obstacle or a danger, how to make the whole group stop. Who opens and who brings up the rear. Also a reminder of staggered traffic and respect for the essential safety space between motorcycles. I don’t guarantee all biker groups are so safe, but I’m glad ours is. It’s very reassuring.

Formation du groupe sous le pont Flaubert à Rouen / Group formation under the Flaubert bridge in Rouen

Une fois parti de Rouen, nous avons dépassé Le Trait pour aller nous poser plus loin, à la base de loisir de Jumièges et manger tranquillement, sans être dérangé par le bruit ou les voisins. Nous étions quasiment les seuls humains vivants dans les environs. Une famille faisait son barbecue et un groupe assez jeune avec deux espèces de clowns habillés en vert avec des perruques oranges. Nous étions faciles à identifier : même si les motos n’étaient pas visibles, nos casques étaient bien alignés sur la table d’à côté.

Once we left Rouen, we passed Le Trait to land further on, at the Jumièges leisure center and eat quietly, without being disturbed by noise or neighbors. We were pretty much the only humans living around. A family was doing their barbecue and a fairly young group with two species of clowns dressed in green with orange wigs. We were easy to identify: although the bikes weren’t visible, our helmets were lined up on the table next to them.

Le groupe à table / The group at the table

La route qui va de Rouen à Villequier est superbe. Elle longe la Seine de près, la colline qui lèche le bord du fleuve est souvent percée par les blancs rochers calcaires, comme par chez moi, mais parfois est recouverte d’une épaisse couche arborée d’un vert dense, un peu sombre et déjà presque roux. Sublime. La poésie transgoutte aussi sous nos roues, la modernité pétaradante rejoint facilement les thèmes immortels.

The road from Rouen to Villequier is superb. It runs closely alongside the Seine, the hill that laps the edge of the river is often pierced by white limestone rocks, as in my home, but sometimes is covered with a thick layer of dense green trees, a little dark and already almost red. Gorgeous. Poetry also transgresses under our wheels, bursting modernity easily joins immortal themes.

Le groupe de l’autre côté / The group from the other side

Et oui, un motard ne parle pas que de moto. Nos deux-roues sont des véhicules. Avec un véhicule on va d’un point A à un point B, comme d’une vie à l’autre, ou d’un monde à un autre. Certes, pendant le repas, des moments ont été un peu en dessous de la ceinture, mais c’était drôle, assumé, et l’humour était partagé, sans ambigüité aucune. Derrière cette devanture clinquante, ce sont les histoires des humains qui ont été partagés. De la densité humaine pas projetée, juste évoquée avec délicatesse. C’est toujours comme cela quand de belles personnes sont réunies.

And yes, a biker doesn’t just talk about a motorcycle. Our two-wheelers are vehicles. With a vehicle you go from point A to point B, like from one life to another, or from one world to another. Sure, there were times during the meal that were a bit below the belt, but it was funny, assumed, and the humor was mixed, without any ambiguity. Behind this flashy storefront, it is the stories of humans that have been shared. Human density not projected, just evoked with delicacy. It’s always like that when beautiful people are together.

Les casques sont bien alignés / The helmets are well aligned

Nous sommes restés un temps long avant de repartir vers Le Trait. Là, une toute autre ambiance nous attendait. Celle des concentrations dédiées au deux-roues. Un parking immense couverts de motos toutes plus belles les unes que les autres, des trikes, un sidecar. Et que des gens avec des blousons de motos, des chaussures de moto. Des motards, quoi ! Certains s’amusant à faire chanter leur moteur. Et ce n’était que le début. J’y reviens…

We stayed a long time before heading back to Le Trait. There, a whole different atmosphere awaited us. That of the concentrations dedicated to two-wheelers. A huge parking lot covered with motorcycles, each more beautiful than the next, trikes, a sidecar. And that people with motorcycle jackets, motorcycle shoes. Bikers, what ! Some make their engine howl. And that was only the beginning. I come back …

Les trois ifs ou autre chose / The three yews or something else

Nous avons rejoint l’entrée, où monsieur muscle a vérifié le contenu de nos sacs et posé une noix de gel hydroalcoolique dans notre main. Nous avons fait le tour des stands. Beaucoup de fringues, d’accessoires, des bijoux, des casquettes pour motards. Les thèmes sont un peu stéréotypés, mais l’ambiance est bon enfant. Petit à petit nous nous rapprochons d’une espèce d’arêne rectangulaire de bitume ou de ciment, je ne sais pas trop, délimitée par des barrières et déjà entourée des spectateurs.

We reached the entrance, where Mr. Muscle checked the contents of our bags and put a knob of hydroalcoholic gel in our hand. We went around the stands. Lots of clothes, accessories, jewelry, biker caps. The themes are a bit stereotypical, but the atmosphere is fun. Little by little we are approaching a sort of rectangular arena made of bitumen or cement, I’m not sure, delimited by barriers and already surrounded by spectators.

Le groupe et les casques / The group and the helmets

Spectateurs de quoi ? Un spectacle de drift, de burn, des motards qui font des roues arrières, des roues avant, des dérapages. Ils font cirer les pneus jusqu’à les faire pêter. Sur la courte distance ils arrivent à pousser les chevaux et freinent à 400 % en bloquant les roues, frôlent la barrière et repartent comme des fous vers l’autre côté, ou tournent en rond debout, tournent le dos à la route. Ils nous ont tout fait. Deux quads surpuissants et une voiture ont aussi fait le spectacle. De base, je ne suis pas client de ce genre de cabrioles, mais je dois reconnaître que le spectacle était époustoufflant. Un seul point m’a agacé et tempèrerait mon avis, c’est le monsieur loyal de l’événement, dont le micro couvrait le bruit les moteurs et des pneus. Il passait son temps à hurler au public de faire du bruit. Et on n’entendait que lui…

Spectators of what? A show of drifting, burns, bikers doing rear wheels, front wheels, skids. They wax the tires until they poke them. In the short distance they manage to push the horses and brake to 400% by locking the wheels, graze the barrier and start like mad towards the other side, or turn in circles standing with their backs to the road. They did everything to us. Two overpowered quads and a car also put on the show. Basically, I’m not a client of this kind of show, but I must admit that the show was breathtaking. One point annoyed me and would temper my opinion, and that was the loyal event man, whose microphone drowned out the noise of engines and tires. He spent his time yelling at the audience to make noise. And we only heard him …

Les casques / The helmets

L’heure de rentrer est finalement arrivée. Sous le pont Flaubert nous n’étions plus que quatre. Lina et moi sommes rentrés direction Vernon. On a pas amusé le bitume au retour et il était 19h10 lorsque je poussai le portail de la maison. Encore une belle journée, un peu plus de 200 kilomètres de bitume mangé aisément par Liberté (pour les nouveaux, c’est le nom de ma moto), des paysages de folie, un spectacle décoiffant et, vous allez dire que je radote mais j’assume, des gens adorables.

It’s finally time to go home. Under the Flaubert bridge there were only four of us. Lina and I headed back to Vernon. We did not amuse the asphalt on the way back and it was 7:10 pm when I pushed the gate of the house. Another beautiful day, a little more than 200 kilometers of asphalt easily eaten by Liberté (for the new ones, that’s the name of my bike), crazy landscapes, a breathtaking spectacle and, you will say that I ramble but I ‘assume, lovely people.

Les motos sages et bien rangées / Wise and tidy motorcycles

Bonne journée les ami(e)s / Good day friends

©️ Texte et photos / Text and pictures – Régis Vignon

13 réflexions sur “L’Emplumé se balade en groupe… / The Feather is riding in group…

  1. Un peu trop bruyant pour moi, ce billet, Régis ! 😉
    Bonne journée de dimanche.

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Pour un spectacle de motos, que ce soit l’animateur le plus bruyant est effectivement anachronique !
      Je te souhaite un bon dimanche Jean-Louis.

      Aimé par 2 personnes

    2. Voui, peut-être. Indépendamment de l’animateur, et indépendamment du fait que le législateur n’ait jamais jugé utile de limiter le niveau sonore de vos terribles engins (ne fût-ce’ que pour des raisons de santé publique), le chant des vroums vroums n’a jamais été pour moi un chant des sirènes, non plus que des six reines.

      Aimé par 1 personne

    3. Maux&Cris dit :

      Si je comprends ce à quoi tu fais allusion, c’est plutôt le comportement de certains qui serait à revoir, que leurs montures. Je les subis aussi, habitant au bord d’une départementale aux confins d’un village où certains allument leur moteur pour enquiller la longue route presque droite qui mène à Vernon.
      Certaines motos, mais aussi des voitures envoient les décibels rebondir sur la colline du bord de Seine. Le ciel entier en est violé…
      Merci pour tes mots Jean-Louis.,
      Régis

      Aimé par 1 personne

  2. Lina Linette dit :

    Trèq beau résumé de cette superbe journée Et ravie de t’avoir fait découvrir un monde un peu méconnu pour toi. De bonnes parties de rigolades, de beaux paysages, le soleil, des amis avec leur bonne humeur, voilà de quoi passer une bonne journée A bientot Régis

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Merci pour tes mots Lina Linette. La moto est un bon moyen pour partager de beaux moments avec des gens sympas.
      À bientôt sur nos fougueux destriers pour manger un peu de bitume et surtout découvrir de jolis coins !
      Bonne journée Lina Linette,
      Régis

      J'aime

  3. Photonanie dit :

    Ravie de ta belle journée même si ce n’est pas trop mon univers 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Photonanie. Ce n’était pas le mien, mais maintenant, un peu d’ADN motard s’est invité dans mes gênes. Et ce n’est pas pour me déplaire.
      Bonne journée,
      Régis

      J'aime

  4. Séb Seb dit :

    Une bien belle journée en ta compagnie, nous sommes heureux de t’avoir accueilli dans le groupe, et que celui-ci te plaise. Je suis tout a fait d’accord avec toi, le volume du « speaker » nous casser les oreilles ! Il faut dire qu’on était juste devant les haut parleur ! Au plaisir de te revoir dans une balade un peu « plus calme » 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Séb pour tes mots. Oui, c’est vrai que l’on avait pas choisi l’endroit le plus calme. Au plaisir de rouler une nouvelle fois ensemble. À bientôt. 😎

      J'aime

  5. Une bouffée d’oxygène, d’amitié et de liberté 🙂
    Merci Régis ! Un récit qui fait du bien !
    Biz et amitié de Dom

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      Oui c’était exactement ce que tu as dit. OXygène, AMItié et liBERTÉ, une espèce d’oxamiberté. Tiens je vais le garder ce mot. Merci Dom, pour tes mots et pour être la source de ce néologisme. Il est bien ce nouveau mot, non ?
      Bonne fin de journée Dom,
      Bises,
      Régis

      Aimé par 2 personnes

    2. Oxamiberté ! Oui, ça me plait bien 🙂
      A bientôt, Régis ! Biz !

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The deceptive minds

Works of pain, guilt, pleasure and fantasy

The World Is Just Awesome

Witnessing Miracles

Les lectures de Marie

Ou de la bibliothèque à l'imaginaire

Recuperation

Just a reflection of me.......

𝑻𝒐𝒓𝒏𝒂𝒅𝒐 𝑶𝒇 𝑪𝒉𝒂𝒐𝒔 🌪

Thoughts, experiences and learnings in a turbulent time

%d blogueurs aiment cette page :