Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

J’ai eu beaucoup de commentaires après mon point santé. Tous m’ont touché.

I got a lot of comments after my health update. They all touched me.

Dominique : « Je sens ta détermination, ton humour et une distance salutaire, propres à ceux dont l’âme aguerrie continue leur route avec un certain panache. ».

Dominique: « I can sense your determination, your humor and a healthy distance, specific to those whose seasoned soul continues their journey with a certain panache. « .

Tout cela est vrai, très bien dit. Mon amour des mots a tilté sur l’expression « l’âme aguerrie ». La maladie serait comme une guerre. Oui, c’est vrai que les mots guerriers de combat, baston, bataille et d’autres sont souvent utilisés dans le contexte de maladie. La maladie déclare la guerre à notre organisme. Le cancer n’a de cesse de vouloir nous envahir, comme les troupes d’un pays en envahissent un autre.

This is all true, very well said. My love of words has tilted to the phrase « hardened soul ». Illness would be like a war. Yes, it is true that the words warriors of combat, fight, battle and others are often used in the context of illness. The disease declares war on our organism. Cancer keeps wanting to invade us, like troops from one country invade another.

Nous ne sommes pas seuls dans cette bagarre. Nous avons des alliés. Ce sont les médecins, les médicaments, les pharmaciens, notre famille, nos amis. Mais aussi notre moral, nos centres d’intérêt, nos passions qui participent aussi à faire de nos jours autre chose qu’un incessant champ de bataille.

We are not alone in this fight. We have allies. They are the doctors, the drugs, the pharmacists, our family, our friends. But also our morale, our centers of interest, our passions which also contribute to making more than an incessant battlefield today.

Notre âme s’aguerrit-elle ? La vie apprend beaucoup à celles et ceux qui ouvrent les yeux, les oreilles, plus qu’à ceux qui ne font que parler, d’ailleurs. A ceux qui prennent chaque erreur comme une potentielle leçon. C’est résumé par « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ». Dans ce cadre, notre âme s’aguerrit. Chacun mettra ce qu’il veut derrière le mot âme.

Is our soul healing? Life teaches a lot to those who open their eyes and ears, more than to those who just talk, for that matter. To those who take every mistake as a potential lesson. It’s summed up by « what doesn’t kill us makes us stronger ». In this framework, our soul is hardened. Everyone will put what they want behind the word soul.

J’ai aussi lu cette expression autrement. L’âme, ça guerrit. Je m’interroge encore. La maladie serait-elle capable de guérir notre âme ? Pour cela, il faudrait que notre âme soit malade. Plus que malade, elle est souvent éparse, fracturée. Lorsque nous vivons sans valeur ou sans respecter nos valeurs, elle perd son intégrité, son équilibre. Cela pourrait bien être une forme de maladie de l’âme.

I also read this expression differently. The soul heals. I still wonder. Would disease be able to heal our soul? For that, our soul would have to be sick. More than sick, she is often sparse, fractured. When we live without value or without respecting our values, it loses its integrity, its balance. It could well be a form of sickness of the soul.

La maladie nous force à nous recentrer pour combattre. La survie devient une valeur importante, et il est bien possible que ce soit une manière de guérir notre âme.

The disease forces us to refocus in order to fight. Survival becomes an important value, and it is quite possible that it is a way to heal our soul.

Le fait que j’ai illustré mon article avec des roses de mon jardin a aussi été souligné. Comme une manière de dédramatiser, mon ami Lazuli Biloba l’a très bien dit « des roses, des roses… il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des roses ! ». Jean-Louis aussi « J’aime beaucoup la façon dont tu désamorces la gravité du sujet avec tes photos de roses, et les légendes qui accompagnent ces photos. ».

It was also noted that I illustrated my article with roses from my garden. As a way to play down, my friend Lazuli Biloba said very well « roses, roses … the power of roses should not be underestimated! « . Jean-Louis too « I really like the way you defuse the gravity of the subject with your photos of roses, and the captions that accompany these photos. « .

Bibliofeel a aussi traité ce thème « Le suivi semble vraiment sérieux. Cela et les superbes photos de roses – j’imagine le parfum – tend à me rassurer quant à la qualité de notre système de santé. ». Notre système de santé est parfois décrié. Personnellement, même si rien n’est jamais parfait sur notre belle planète, je peux vous assurer que notre système de santé est bien l’un des meilleurs. Nous sommes soignés, bien soignés, avec le sourire, par un système de santé qui ne nous coûte pas cher. Aux États-Unis, il me serait juste impossible de me soigner, je n’en aurais pas les moyens.

Bibliofeel also dealt with this theme “The follow-up seems really serious. That and the great pictures of roses – I imagine the scent – tend to reassure me about the quality of our health care system. « . Our health system is sometimes criticized. Personally, while nothing is ever perfect on our beautiful planet, I can assure you that our healthcare system is one of the best. We are cared for, well cared for, with a smile, by a health system that does not cost us dearly. In the United States, it would just be impossible for me to treat myself, I wouldn’t be able to afford it.

Max-Louis est plus dramatique « Le parcours d’une vie ressemble à la montée des calvaires… et se vouloir, cette volonté pour avancer … chaque jour … ». C’est vrai aussi, même si je préfère voir chaque jour comme une nouvelle opportunité, comme une victoire. C’est juste une affaire de point de vue.

Max-Louis is more dramatic « The course of a lifetime is like the rise of Calvaries … and wanting yourself, this will to move forward … every day … ». This is also true, although I prefer to see each day as a new opportunity, as a victory. It’s just a matter of point of view.

J’ai eu d’autres retours via les réseaux sociaux. Ils sont aussi très importants pour moi. Merci François, Evelyne, Laure, Karine, Philippe et Stéphane pour votre présence, votre humour et votre bienveillance.

I have had other feedback via social media. They are also very important to me. Thank you François, Evelyne, Laure, Karine, Philippe and Stéphane for your presence, your humor and your kindness.

Je vous ai mis les liens vers les blogs de mes amis. Visitez-les.

I gave you the links to my friends’ blogs. Visit them.

Bonne journée les ami(e)s.

Have a nice day, friends.

(c) Texte et photos / Text and pictures – Régis Vignon

16 réflexions sur “L’Emplumé…commentaires… / The Feather… comments…

  1. L’âme ça guérit le corps qui s’aguerrit ?
    Merci pour cette piste de réflexion.

    Bonne journée, Régis.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      et la maladie qui guérit l’âme aussi, et l’âme a dit là, qui guérit donc. Et comme dit le célèbre proverbe moldave « Si tu es gai, ris donc ! ».
      Bon je vais retourner me coucher….

      Bonne journée Jean-Louis.

      Aimé par 1 personne

  2. Photonanie dit :

    J’étais bien sûr passée et je n’ai pas commenté…une forme de pudeur peut-être…
    Ravie que tu aies reçu des mots qui t’ont fait du bien à l’âme 🙂
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Photonanie. Je reçois tous les jours des mots qui font du bien, comme les tiens. Tous ces mots forment une vraie richesse.
      Bonne journée Photonanie.

      J'aime

  3. ID de femmes dit :

    Heureuse que tu te sentes fortifié de tous ces témoignages d’amitié. Mon sentiment est le même que celui de Photonanie… Pensées.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Renée. Oui, je me sens entouré par vos présences bienveillantes. Vous me donnez toutes et tous beaucoup de force. 🤗
      Bon après-midi.

      Aimé par 1 personne

  4. Je pense tout comme toi, Régis, et je ne peux que m’aligner sur tes mots et confirmer qu’il y a une potentielle leçon derrière chaque évènement, fut-il difficile. Rester debout est semble-t-il le plus compliqué à faire quand tout semble nous mettre à genoux. Mais quand on y arrive, c’est une parcelle de plus de nous-même qui est conquise. C’est impalpable mais cela nous remplit de force.

    A part ça, je te souhaite plein de force. Comme tu le dis, il y a aussi les alliés (médecins, médicaments, amis, etc…). C’est précieux.

    J’aime beaucoup les roses. Ma grand-mère s’appelait ainsi. C’est doux à mon âme et à mes yeux.

    Et merci pour le clin d’œil 🙂

    Biz et amitié !

    Aimé par 1 personne

  5. Lazuli Biloba dit :

    Merci Régis pour toutes ces roses et pour ce témoignage que je trouve si réconfortant : le bulletin de santé, bien sûr, toutes ces bonnes ondes qui passent par les réseaux et la chance d’être soigné par des médecins doués d’humanité ! Amitiés, Danielle

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Danielle, pour ce commentaire et pour ta présence.
      Vivent les roses !
      Amitiés,
      Régis

      J'aime

  6. Cueillons les roses de la vie et profitons du jour présent. Je vous souhaite meilleure santé !

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Oui, chaque jour est une victoire !

      Aimé par 1 personne

  7. eva0848 dit :

    je viens de découvrit ton blog en passant par Photonanie, mais je découvre aussi ton combat et je veux t ‘ encourager par des choses positives,je te souhaite une fin de dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci. C’est gentil. Ce combat est une partie de ma vie, mais j’essaye que sa part soit la plus réduite possible. Pour l’instant, ça va.
      Je vais aller fouiner sur ton blog Eva. 😉
      Bonne fin de dimanche,
      Régis

      J'aime

    2. Maux&Cris dit :

      Je vais attendre qu’il ouvert alors ! 😉
      à bientôt

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

L'Oeil Noir

Blog de Lectures - Chroniques littéraires tendance Thrillers / Romans Noirs

The Biveros Effect

To Travel is to Live

Thoughts on Papyrus

Exploration of Literature, Cultures and Knowledge

%d blogueurs aiment cette page :