Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Lire l’épisode précédent de la série Dupin – Dupin se réveille

J’ai bien fait de changer la douche. C’est vraiment agréable d’avoir un peu plus d’espace dans cette douche à l’italienne. Avant je devais me contorsionner dans la cabine léguée par l’ancien propriétaire. Certes je n’ai pas les bras de cinquante mètres de long de Mikael Jordan. Les miens sont longs et fins, ceux d’un mec de 1m88. Le nombre de fois où je me suis cogné sur les parois de cette cabine ! Note que cela ne faisait pas mal, juste un peu de bruit, mais c’est lourd à force.

Je sors de la salle de bain, mes pieds laissent une trace humide sur la pierre grise, que la chaleur fera s’évaporer en deux minutes. Je laisse mon corps finir de sécher en sirotant mon café. La baie vitrée s’ouvre sur la clairière. Je paye un mec pour entretenir la végétation. J’aime bien quand c’est clean mais pas de manière obsessionnelle comme certains, sur le dos de leur pelouse chaque week-end à traquer la moindre herbe qui aurait l’outrecuidance de sortir la tête du reste du troupeau.

Les jardins à la Française me font flipper. Ce sont des maniaques qui ont inventé ça. Ils se veulent maîtrisés, je les vois sans âme. Je leur préfère de loin les jardins à l’anglaise, avec leur élégance et leur manière de jouer avec les essences présentes pour donner du relief et de la vie au paysage. Quitte à aller vers le contrôle, autant aller vers le jardin japonais, sublime de relief, de précision et d’harmonie. A côté, le jardin à la Française est d’une pauvreté affligeante. Je me demande si ce n’est pas l’abus de la géométrie qui tue tout. Dans ce domaine comme dans d’autres, il faut utiliser de tout sans jamais systématiser.

Comme pour les topiaires. Quelques buis taillés, c’est joli. Quand il n’y a que ça ou que les tailles sont par trop délirantes cela casse tout. Je me souviens d’une route dans l’Indre. Devant une maison, plutôt banale au demeurant, trônaient deux gigantesques topiaires avec une taille qui se pensait intelligente. Je ne sais pas ce que cherchait le propriétaire, mais il n’a trouvé que le ridicule. Mais bon, ça ne tue pas. En tout cas, ces deux grosses bites vertes nous ont toujours bien fait marrer, Lilly et moi.

C’est Lilly qui m’a appris le peu que je sais sur la nature. C’était sa partie. Son activité de paysagiste l’avait amené un peu partout en France, mais aussi beaucoup plus loin d’où elle ramenait des idées. Lilly élevait longtemps ses idées, les faisaient grandir doucement, d’une manière non forcée. Elle dessinait ses paysages aux différents stades de maturité, et lorsque le tableau était parfait, il ne lui restait plus qu’un généreux mécène à trouver pour concrétiser l’affaire.

Pour Lilly, c’était aisé. Elle connaissait si bien son marché et les clients potentiellement capables de faire quelques changements dans leurs propriétés, qu’en deux coups de cuillère à pot elle arrivait à faire comprendre à celui qui n’avait même pas commencé à réfléchir au sujet que le réaménagement de son parc était indispensable, allait pouvoir se faire en peu de temps, enfin quelques mois tout de même, lui coûterait pas mal de fric, mais que le résultat serait si beau, si nouveau, si rare que sa propriété serait dans tous les magazines spécialisés. Avec une belle augmentation de valeur à la clé.

Lilly était la meilleure dans son domaine. Notre boîte s’appelait Lilly & Dupin. On était au top.

Lire l’épisode suivant de la série Dupin – Le sms

13 réflexions sur “L’emplumé a croisé Dupin

  1. Chic, des nouvelles de Dupin ! (Quand même, tu aurais pu appeler sa femme Aurore 😉)
    Je sens que je vais me régaler avec ton nouvel héros. tu as vraiment l’art de nous saisir tout de suite, de nous donner envie d’avoir la suite, là tout de suite !
    Bonne journée, Régis, et à bientôt. 🌞

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Ça alors, Georges Sand ! Je t’avoue ne pas y avoir pensé une seule seconde. Je ne sais pas encore si Lilly sera Mme Dupin ou pas. L’histoire me saisit autant que toi. Je suis le premier surpris. On verra ensemble pour la suite…
      Merci Jean-Louis, ce que tu me dis me fait très plaisir. Bonne journée, à bientôt. 😎

      Aimé par 1 personne

    2. Sinon, pour le mâle, tu peux l’appeler Auguste, comme le chevalier DUPIN, ce héros d’Edgar Allan POE, prototype du héros enquêteur !
      Laisse toi emporter par ta plume, Régis, elle te mènera, et nous avec, loin.

      Aimé par 1 personne

  2. Antoine Jumelle dit :

    Génial j’adore.
    J’ai lu ce billet comme on dévore un roman, j’y suis déjà ….. J’ai hâte de déguster la suite.

    Bonne journée à tous

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci. Ça m’encourage, tu ne peux pas imaginer comment ça m’encourage ! 🙏
      Bonne journée Antoine !

      Aimé par 1 personne

  3. Solène Vosse dit :

    Ah, belle inspiration matinale au sortir de la douche. J’arrive un peu tard, moi, pour la visite du jardin à l’anglaise. Mais l’essentiel, c’est que les présentations soient faites. Enchantée ! Merci Régis, mon cher emplumé.
    Une belle fin d’après-midi et une douce soirée à toi. Au fait, demain dentiste. Repose toi bien 🌹

    Aimé par 1 personne

    1. Solène Vosse dit :

      Non mais…. ce phone ! Emplumé et non pas employé. Si tu peux corriger, je t’en serais reconnaissante 🙏

      Aimé par 1 personne

    2. Maux&Cris dit :

      C’est fait. 😉

      J'aime

    3. Maux&Cris dit :

      Il y a eu deux épisodes précédents. Aller voir les 5 et 6 mai pour ce qui précédait. Je vais mettre les liens comme cela tu pourras, si cela te dit, avoir la continuité.
      Pour la suite, attendre encore, je n’ai pas eu le temps d’y penser.
      J’ai corrigé. 😉
      En ce moment, la maison est troubléee. Cette semaine, changement des fenêtres et des portes. Charlie, félin(e) domestique, ne sait plus où se mettre. il y a trois personnes qui ne cessent de porter de grosses choses, de taper sur des machins, d’aller et venir dans son univers. Elle est flippée la pauvre.
      Demain 9h10 dentiste, je vois que tu n’as pas oublié. moi non plus. Depuis le temps que j’ai mal, que je dors mal, pas ou peu, je ne raterais ce rendez-vous pour rien au monde.
      Va voir la mer ce soir encore ma chère SOlène.
      Bonne soirée

      J'aime

    4. Solène Vosse dit :

      Ah ok, je me disais bien, j’ai dû louper un ou deux épisodes 🤔
      Alors tu fais bien de me les signaler. Pour demain matin tôt, à l’heure de mon premier café, à tête reposée….
      Oui, les chats ont tendance à « flipper » dès qu’il y a des allées et venues d’inconnus et du remue-ménage inhabituel. Elle ne va pas se cacher ? Généralement, c’est ce qu’ils font.
      Et sinon, j’espère que le dentiste va te soulager. Quant à l’infection urinaire, enrayée ?
      Prends soin de toi, hein. A demain.

      Aimé par 1 personne

    5. Maux&Cris dit :

      J’ai eu les résultats ce matin. J’héberge un petit nouveau (jusque-là inconnu de moi) qui s’attaque aux immunodéprimés, cancéreux,….. il m’a donc trouvé. Cinq jours d’antibio et on tourne la page.
      Pour le dentiste, moi aussi j’espère car depuis le temps que ça dure et que la régulation dentiste mise en place pendant le confinement m’a rejeté deux fois, j’ai pris cher…
      Merci de te souvenir de tout ce foutoir.
      Toi aussi, prends soin de toi.
      A demain.

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The deceptive minds

Works of pain, guilt, pleasure and fantasy

The World Is Just Awesome

Witnessing Miracles

Les lectures de Marie

Ou de la bibliothèque à l'imaginaire

Recuperation

Just a reflection of me.......

𝑻𝒐𝒓𝒏𝒂𝒅𝒐 𝑶𝒇 𝑪𝒉𝒂𝒐𝒔 🌪

Thoughts, experiences and learnings in a turbulent time

%d blogueurs aiment cette page :