Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Mon dealer vend un nouveau produit qu’on peut manger, griller mais pas fumer, connu pour délivrer un parfum avec du caractère que certains ne supportent pas, mais que les autres adorent. Je lui demande d’où ça vient. Il me dit en chuchotant, je peux pas, tout ce que je peux te dire c’est qu’on y fabrique aussi un délicieux fromage, la fourme.

Bon mec, t’en prends de mes cames Ambert

Dans la grande série des à peu près !

2 réflexions sur “Came Ambert

  1. Attention, pas d’excès de came, Amber!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Toujours avec modération ! Ainsi j’évite de passer trop près des arbres à cames !

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The deceptive minds

Works of pain, guilt, pleasure and fantasy

The World Is Just Awesome

Witnessing Miracles

Les lectures de Marie

Ou de la bibliothèque à l'imaginaire

Recuperation

Just a reflection of me.......

𝑻𝒐𝒓𝒏𝒂𝒅𝒐 𝑶𝒇 𝑪𝒉𝒂𝒐𝒔 🌪

Thoughts, experiences and learnings in a turbulent time

%d blogueurs aiment cette page :