Neuf, Six et Cinq

D’accord, je suis un matheux, en tout cas plus qu’un littéraire. Ma forme de mémoire s’est toujours montrée récalcitrante à ingurgiter des informations non comprises. C’est ainsi que j’ai toujours été minable dans les matières de connaissance brute. À titre d’exemple, et je ne grossis pas le trait, les deux seules dates de notre histoire que j’ai pu enregistrer pendant ma scolarité sont 1515 et 1789.

1515 est une friandise pour un matheux qui y entend une forme de palindrome lorsqu’il est prononcé (quinze cent quinze). Quand à 1789, il se pourrait fort que l’idée d’une révolution m’ait fait tourner la tête…

Ces trois chiffres ne sont pas tous des nombres premiers, ils ne forment pas une suite. Si on les additionne, on obtient 20, mais on s’en fout !! Non, ce n’est pas mon âge ! 965 ans, ça va pas non !!! Mais alors quezaco, comme disait mon grand père !

C’est en fait relatif aux médicaments que j’absorbe quotidiennement, à savoir neuf gélules ou comprimés de six médicaments différents pris à cinq moments de la journée.

7h00 : 2 anti hypertension, 1 contre les diarrhées


13h00 : 1 contre les diarrhées, 1 pour faire baisser l’acide urique

19h00 : 1 anti hypertension

20h00 : 1 anti cancer, 1 contre les diarrhées


23h00 : 1 contre les remontées gastriques


Avant le traitement anti cancer, je prenais déjà 1 comprimé pour traiter mon hypertension, précieux héritage familiale.

Le traitement anti cancer a généré tous les autres, destinés à minorer les effets secondaires.

Ne suis-je pas un bon sponsor pour l’industrie pharmaceutique !!

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s