Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Il s’agit de photos dont toutes ou une partie ont illustré les publication de Maux et cris du mois de septembre 2020. Toutes sont de l’Emplumé, y compris les moches, celles dont la mise au point est approximative, ainsi que celles où j’ai forcé sur les filtres. D’ailleurs, je n’utilise que très rarement des filtres que l’on trouve sur internet. Je fais ma propre soupe, avec les avantages (c’est de moi) et les inconvénients (je n’utilise qu’une petite partie des réglages proposés par Lightroom).

Mon appareil est un Pentax k-r. C’est un boitier plutôt d’entrée de gamme, loin du full frame que j’aurais un jour si je gagne au loto. A chaque fois, j’oublie bêtement que je ne joue pas… J’ai un objectif Pentax 18-270 toujours monté. C’est pas du matériel de folie, mais c’est le mien. Pour le développement, si l’on peut utiliser le terme pour de la photo numérique, j’utilise Lightroom. Il contient largement plus de réglages que ce qu’il me faut, mais reste assez simple à utiliser. Les réglages, comme les épices en cuisine, doivent être utilisés avec parcimonie. En deux coups de cuillère à pot, on peut rendre jolie une photo fade. Une cuillère de plus et on est dans l’outrancier, l’artificiel.

Avant j’utilisai les photos sans aucun réglage. Il m’arrivait de produire de jolies photos mais la prise de vue devait être impeccable. Et je n’ai pas les connaissances suffisantes, ni l’expérience pour réussir à coup sûr. Même si je fais des efforts en restant tout le temps en mode Manuel et en m’obligeant à travailler le cadrage et de jouer avec les trois bases de la photo : l’ouverture, la vitesse et les ISO, lors de la prise de photo. Au développement, il est possible de recadrer, et je ne m’en prive pas. Il y a souvent un détail en premier plan qui n’a rien à faire sur la photo et que je ne vois pas à la prise de vue. Je modifie les ISO et dans 80% des cas, je pose le bon, celui qui permet d’avoir la meilleure ouverture en fonction de la lumière.

J’ai pris des cours dans une association avec Lola il y a quelques années. C’était autant pour passer du temps avec ma fille que pour me remettre en selle sur le plan photo. Les deux objectifs ont été atteints.

Désolé d’avoir été si prolixe. A bientôt.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

The deceptive minds

Works of pain, guilt, pleasure and fantasy

The World Is Just Awesome

Witnessing Miracles

Les lectures de Marie

Ou de la bibliothèque à l'imaginaire

Recuperation

Just a reflection of me.......

𝑻𝒐𝒓𝒏𝒂𝒅𝒐 𝑶𝒇 𝑪𝒉𝒂𝒐𝒔 🌪

Thoughts, experiences and learnings in a turbulent time

%d blogueurs aiment cette page :