Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Tout d’abord, pardonnez-moi ce trou dans les publications. Vendredi comme toute personne à risque, j’ai été voir ma pharmacienne préférée pour me faire vacciner contre la grippe. C’est la deuxième année. L’an dernier, tout s’était bien passé. Cette année ce ne fut pas le cas. De forts maux de têtes, de la fièvre, l’impression de sortir du tambour de la machine à laver et un cerveau dont la pédale de frein a été bloqué par un diabolique sorcier.

Comme souvent, une infection urinaire est venu ajouter un peu de fantaisie. Bref, ce n’est pas le sujet de ce billet…

Mon fils Paul s’est offert une guitare pour s’y mettre et pouvoir ainsi composer, ce que sa pratique de la batterie, bien qu’atteignant un très bon niveau, ne lui autorise pas.

Pour aller avec, il s’est offert un mini ampli. Sans faire attention que l’ampli fonctionnait sur pile et qu’il fallait se payer le câble pour le brancher sur le secteur. J’avoue qu’au moment, cela ne m’est pas non plus venu à l’esprit que l’alimentation secteur puisse être optionnelle.

Une fois rendu à l’évidence, je passe commande chez Thomann. Il y en a pour 30 € plus la livraison pour 4,80 €. L’idée est de l’avoir pour les vacances de la Toussaint. La livraison est faite par UPS.

A ce niveau je précise que ce n’est pas ma première commande chez Thomann et que, jusque-là, j’ai toujours reçu mes commandes sans aucun souci.

La livraison est finalement annoncée pour le vendredi 16 octobre, sans précision aucune sur une plage horaire, ce qui oblige le récipiendaire, nous en l’occurrence, à ne pas s’absenter, à ne pas écouter de la musique au casque. Bref être 100% disponibles pour entendre la cloche qui sert de sonnette et ne pas louper le passage. Nous sommes rompus à l’exercice et les ratés sont très rares. L’absence d’une plage horaire précise (ex plage de deux heures) montre juste que l’organisation des tournées n’est pas super optimisée et que la contrainte du client n’est pas le souci du la société de livraison.

La journée se déroule sans que la cloche ne tinte et sans que le moindre appel téléphonique n’arrive sur mon téléphone. Dans l’après-midi, le suivi du colis sur le site indique que « Le destinataire n’était pas disponible lors de la livraison. Une 2ème tentative sera effectuée le jour ouvré suivant ».

Nous attendons donc une nouvelle présentation ce lundi 19 octobre. Lundi, Sylvie accroche un papier sur la ficelle qui sert à énerver la cloche « Nous sommes là. Sonner la cloche et appeler le xx xx xx xx xx (notre numéro de téléphone) ».

Le soir, évidemment, toujours rien et sur le suivi du colis à 17h54 « Le destinataire n’était pas disponible au moment de la dernière tentative de livraison. » et à 21h06 « Le destinataire n’était pas disponible au moment de la dernière tentative de livraison. / Livraison reprogrammée. ». UPS ne donnant aucun accès pour râler, j’envoie un petit mot sans fleur ni oiseau à Thomann, en expliquant que UPS pour moi c’était mort et qui si eux-mêmes ne proposaient pas d’alternative, ce serait pareil pour eux. J’ai toujours autant de mal à imaginer qu’un livreur soit passé chez moi à 21h00…. Dans le genre, je rappelle n’avoir reçu aucun appel téléphonique, et qu’aucun mot n’a été glissé dans la boite aux lettres. Par là, je ne veux pas dire que l’on peut s’interroger sur le fait que le livreur soit même passé devant chez moi. Quoique…

Tournage de l’Emmerdeur, 1972 – Manuperez, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Un Thomann man me répond rapidement que je pouvais choisir La Poste, UPS et UPS Express. Il me laisse le numéro du support UPS et une combine pour traverser le robot et arriver à pouvoir parler à un humain.

J’ai passé la moitié de la vie à gérer des supports téléphoniques. La première chose que l’on fait c’est que l’on donne son prénom, bonjour (dans une entreprise, quand le système est bien ficelé, le numéro appelant a déjà été transformé en monsieur X ou madame Y, dans ce cas, ça donne bonjour Monsieur Vignon), puis la phrase d’accueil, du genre « que puis-faire pour vous ? » ou « Comment puis-je vous aider ? ».

Là, pas de prénom. Je sais déjà où je suis. J’explique mon histoire, la personne sans prénom me met en attente pour discuter du cas avec son superviseur, je suppose, me dit que cela va être représenté et s’apprête à terminer la communication.

Pas si vite. J’explique que nous ne sommes pas chez nous pendant quelques jours et que si le colis n’est pas présenté le lendemain, c’est mort. Et qu’il faut indiquer au livreur que nous sommes là, qu’il faut utiliser la cloche et appeler. Je rappelle que je n’ai reçu aucun appel. À sa voix et au temps qu’elle ne prend pas pour écrire, je sais que c’est mort. Mon expérience ne m’avait pas trompé. C’est un support de merde.

Le support c’est un métier difficile. Il faut traiter beaucoup de cas, avoir les bonnes informations pour cela, savoir écouter, et tout noter pour traiter correctement ensuite les cas difficiles. Rester souriant avec des clients qui peuvent être tendus comme des arbalètes. Je sais en deux secondes si j’ai à faire à une personne compétente ou pas dans ce métier dont je connais tous les recoins.

Je m’attends donc à rien pour aujourd’hui. Et bien vous savez quoi ? Je n’ai pas été déçu. La présentation aura lieu demain et demain, je l’avais dit à l’agent du support qui n’a pas de prénom et qui ne l’a pas noté, on n’est plus là.

C’est fabuleux ! Le service est pourri et son support aussi. Un bordel sans contrôle. Un truc totalement sorti de la route parce que, à chaque échelon, les acteurs s’en foutent.

L’orchidoclaste n’est rien d’autre qu’une manière pédante de parler du casse-couilles. Sinon, je vous embrasse.


Bonne journée les ami(e)s

Image par Gerd Altmann de Pixabay

©️ Texte et photos de Régis Vignon – excepté pour la tasse de café et la photo du tournage de l’emmerdeur (voir les légendes)

22 réflexions sur “Oh quel bel orchidoclaste !

  1. Je ne suis pas surprise, nous vivons dans un monde déshumanisé. A qui la faute ? A nous…

    J'aime

  2. Antoine Jumelle dit :

    Après l’ultracrepidarianisme, l’orchidoclaste…. Je m’instruire tous les jours avec toi. Le seul que je connaisse qui doit connaître ces mots, c.est Coppo!

    Moi aussi je sais le support…. Pour être bon, il faut aimer ça…
    Bonne journée Régis

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Coppo était notre Monsieur Culture. Il était difficile de repartir d’une rencontre avec lui sans avoir appris quelque chose d’intéressant.
      Le support est un métier ingrat. Si on aime pas, faut pas faire ça. C’est aussi un très bon moyen pour apprendre à connaitre une boite via l’apprentissage du fonctionnement de ses coulisses.
      Belle journée Antoine.

      J'aime

  3. Paquerite dit :

    Les voies des plates formes téléphoniques sont impénétrables, ce que vous nous décrivez ressemble à l’enfer.
    Merci pour « orchidoclaste » ça me fait penser à un amoureux des fleurs 😉 …
    je file découvrir ultracrepidarianisme.
    Belle journée Régis

    Aimé par 2 personnes

    1. Maux&Cris dit :

      L’enfer (enfin, relativisons, il ne s’agit jamais que d’un colis n’arrivant pas…) est double. Le support, mais surtout le service qui n’est en rien rendu.
      Il m’a fallu deux secondes pour comprendre la remarque sur les fleurs, le temps de localiser les belles orchidées.
      Un orchidophile aime les orchidées ! Du coup, comment peut s’appeler celui qui aime les couilles ??
      L’ultracrepidarianisme a été au top de l’actu quand tout le monde donnait son avis de spécialiste là où les vrais spécialistes étaient très prudents ! 😂
      Belle journée Carine

      Aimé par 1 personne

    2. Paquerite dit :

      Oui je visualisais une belle grappe d’orchidées,
      Pour celui qui aime « casser les couilles », j’ai un maigre orchidoclastophile…mais cela ne répond pas à votre question 😉
      Merci pour « ultracrepidarianisme », ça sonne comme une nouvelle religion…
      À bientôt Régis et merci pour nos échanges
      Corinne

      Aimé par 1 personne

  4. Photonanie dit :

    Je serais en colère aussi dans ce cas. C’est toujours un peu l’aventure quand on se fait livrer mais jusque là chez nous ça s’est toujours bien passé; Il est vrai que nous choisissons souvent bpost et ça fonctionne au mieux avec des personnes sympathiques pour nos très nombreuses commandes en ligne. Dans les anecdotes j’ai commandé un mini clavier pour la télé il y a quelques années et malgré mes précisions celui qu’on m’a livré était Qwerty. J’ai demandé le changement et, sans suite, j’ai mis un commentaire négatif sur le site. J’ai immédiatement reçu un mail assez long, venu d’Asie apparemment, me demandant de changer mon évaluation pour ne pas mettre toute une famille dans l’embarras parce que c’était leur gagne-pain… Après quelques échanges boiteux j’ai retiré mon évaluation négative après avoir reçu ma commande correcte et…gratuite par reconnaissance de leur part. C’était assez surréaliste!

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      C’est trop fort ça ! Jouer sur le fait que l’on mettrait une famille dans la mouise. C’est énorme !!
      Merci pour cette merveilleuse anecdote.
      Belle journée Photonanie !

      J'aime

  5. Swannaëlle dit :

    Quelle aventure !!! Rien de plus sauvagement désagréable que l’attente !!! Et de plus…sans certitude 😱😱😱 bon rétablissement Régis 🌹

    J'aime

    1. Maux&Cris dit :

      Finalement la certitude de ne pas être livré s’installe assez vite ! 😂
      Merci Swannaëlle. 😘

      Aimé par 1 personne

  6. Ça, c’est du vécu, Régis !
    Nous connaissons aussi ce genre d’aventures, et les avis de passage signalant que comme nous n’étions pas là (bien évidemment nous n’étions pas sortis de chez nous ce jour-là, pour être certains de ne pas rater ce pas sage de livreur), le colis nous attend à leur point de stockage, sis à plusieurs kilomètres de là. Et comme le code qui était sur l’avis de passage était déchiré et donc incomplet, assurer le suivi de ce colis a été des plus difficiles. En bref, deux mois ont été nécessaires pour récupérer le dire colis, et plusieurs heures passées en recherches diverses, sur internet, au téléphone, pour aller au lieu de stockage, etc… le tout pour récupérer un article à 15 €.
    C’est ce qui s’appelle « nous faciliter la vie ».
    Bonne journée, Régis, et merci pour l’orchidoclaste, je ne l’avais pas encore dans ma collection de mots intéressants et surprenants.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Une fois on me proposait de faire 90 bornes pour aller chercher mon colis au dépôt ! Du genre, paye deux fois crétin…
      Nous devenons les voyeurs impuissants du désordre désorganisé de l’ordre des choses. Un empilement de branquignols idiots ou malfaisants est aux commandes. L’exception est la conscience professionnelle. Un renversement à 180 degrés. Je parle de ce secteur d’activité.
      Et cependant, je me dis que, si cela se trouve c’est mon adresse qui aurait mal été transmise au livreur. Auquel cas le médiocre ne serait plus dans le même camp…
      Pour t’amuser, un orchidophile n’aime pas les couilles mais les orchidées !!! Va comprendre !!! 😂
      Bonne journée !

      Aimé par 1 personne

  7. Grrrr… la France aussi.
    La grippe ne signifie rien pour moi – cette année, je suis isolée, qui va m’infecter?

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Chacun fait son choix ! Tu dois bien voir quelques humains de temps à autres ? Non ?

      Aimé par 1 personne

    2. seulement ma femme. Elle pourrait m’infecter, mais … Elle est infirmière!

      Aimé par 1 personne

  8. Paquerite dit :

    Rebonjour Régis,
    C’est le lien pour le clip du fan de Kate Bush dont je vous parlais.
    J’espère que cela marchera
    Sinon la chaîne de cette personne est « MrMarrs »
    bonne journée
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci Corinne.
      Bonne journée,
      Régis

      J'aime

  9. Gh0ST dit :

    Quelle aventure… ils doivent bien le faire exprès. Poste Canada n’étant pas mieux. L’an dernier j’ai vu la factrice remplir les bordereaux d’absence dans son camion, avant même de sonner. Puis toujours sans sonner laisser la note. Elle avait l’air penaude de me voir courir après son camion et la rattraper le bloc suivant. Aha

    Je ne sais pas si ton fils connaît Rock Smith sur la console Xbox ou PS4, mais il s’agit d’un excellent logiciel d’apprentissage de la guitare. Loin d’être un jeu, on apprend vraiment à jouer de la guitare.

    Prend soin de ta santé et passe une belle journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Maux&Cris dit :

      Merci pour le tuyau Rock Smith, mais pas de Xbox, ni de PS4 !! Je peux déjà bien l’aider et je vais lui trouver un cours là où il habite. Et puis sur YouTube on trouve tout !
      Merci GhOST 👻
      Régis

      Aimé par 1 personne

  10. Maux&Cris dit :

    A reblogué ceci sur Maux & Criset a ajouté:

    J’ai la suite les ami(e)s ! Une fin délicieuse et positive. Cela en est presque drôle !

    Comme énoncé dans l’article, mercredi nous n’étions plus â la maison. Ce que j’avais précisé à mademoiselle Jenèpadeprénom, et qu’elle n’a pas noté, comme je l’avais deviné, à 17h17 je reçois un appel téléphonique « Bonjour Monsieur Vignon, c’est UPS. Vous n’êtes pas chez vous ? »
    « Bonjour, et non je ne suis pas là. Comme je l’ai signalé à la personne de chez vous que j’ai eu lundi soir et qui n’a rien noté. »
    « A priori le colis doit pouvoir rentrer dans la boite aux lettres »
    « Super. Tentez-le, s’il vous plait ! »
    « C’est bon, c’est rentré »
    « Ok. Merci beaucoup. Bonne soirée. »
    « Bonne soirée »

    Tout est bien qui finit bien. Ce qui aurait pu être fait dès le premier essai. Si les orchidoclastes n’étaient pas aussi nombreux….

    Bonne journée les ami(e)s !

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

pour une seule note

écoutons à l'infini...

Lookoom

Mettez des images sur vos rêves de voyages

Les mots, la vie

Écriture - inspiration - allant!

L'Oeil Noir

Blog de Lectures - Chroniques littéraires tendance Thrillers / Romans Noirs

The Biveros Effect

To Travel is to Live

%d blogueurs aiment cette page :