Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Cela monte doucement à travers des champs dorés déjà moissonnés, comme peignés par des géants. Je m’arrête assez vite et me retrouve au milieu d’un silence impressionnant. C’est beau, silencieux mais ça pue comme si j’étais à côté d’une porcherie. Je mets cela sur le compte des engrais. / It rises gently through golden fields already harvested, as if combed by giants. I stop quite quickly and find myself in the middle of an impressive silence. It’s beautiful, quiet but it stinks like I’m next to a pigsty. I put it down to the fertilizers.

Coquecigrues et ima-nu-ages

......quand je suis sur la touche...je pianote en rond......

Carnets volubiles

"you talk way too much"

The Paltry Sum

Detroit Richards

Beatriz Esmer

Writings & Drawings