Maux & Cris

Textes, Poèmes, Livres, Rêves et autres billevesées

Ce matin je vous propose une relecture de ce poème de 2017, issu d’un rêve cinéma trop graphique en noir et blanc, enfin surtout en noir. Merci à mes capricieuses nuits…

Je l’aime, il est fondateur pour moi !

Certain(e)s d’entre vous l’ont déjà lu. Je sollicite leur indulgence!

via Chevauche tes morts… Étends tes ailes

20 mai 2020

joeblogsf1

F1 stories from Joe Saward

La cueillette d'une roussette

Si je ne suis pas moi, qui le sera ?

Jc Staignier

Romans, amour, humour et histoire

l'ANCRe NOMaDe

Jean-Marc Feldman / poésie , photos, vidéos, dessins, peinture...